/finance
Navigation

[VIDÉO] Un secteur manufacturier plus sécuritaire, c’est possible?

[VIDÉO] Un secteur manufacturier plus sécuritaire, c’est possible?

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec   

  

Les risques qui guettent les travailleurs du secteur manufacturier peuvent engendrer de graves conséquences comme des blessures, un choc post-traumatique ou même un décès.
  

Selon Sèdoté Ghislain Hounkpe, ing., conseiller-expert en prévention-inspection à la Direction générale de la prévention-inspection et du partenariat de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, les risques majeurs que courent les travailleurs du milieu manufacturiers sont notamment :        

• ceux qui sont liés aux pièces en mouvement, comme des pièces de machines industrielles accessibles;        

• ceux liés à l’aménagement des lieux, comme les risques de chute, de collision entre équipements mobiles et individus ou d’incendies;        

• les risques ergonomiques, comme des charges lourdes à déplacer sans l’équipement adéquat ;        

• et les risques psychosociaux, comme le stress.        

Selon l’expert, ces dangers peuvent être évités par la mise sur pied de mécanismes de prévention comme les comités paritaires en santé et sécurité du travail. Ces comités permettent de générer la participation des travailleurs et des représentants de l’employeur afin d’identifier les dangers et les risques présents dans leur milieu, puis de trouver des solutions communes pour les éliminer, les réduire ou les contrôler. « Il faut chercher les solutions pour éliminer le danger à la source plutôt que mettre en place des équipements de protection individuelle, qui devraient plutôt être des mesures de dernier recours », précise Monsieur Ghislain Hounkpe.
  

La prévention des accidents du travail doit faire partie du processus décisionnel des entreprises en tout temps. « Lorsqu’on achète un nouvel équipement, par exemple, il faut réfléchir aux risques potentiels que celui-ci peut engendrer d’un point de vue santé et sécurité. Si on les découvre après l’achat, c’est souvent là que la SST devient un fardeau financier et organisationnel », affirme l’expert.
  

Visionnez la capsule suivante pour en apprendre plus sur l’apport de Louis Saint-Laurent, machiniste et représentant à la prévention de l’entreprise Safran Systèmes d’Atterrissage, pour assurer sa sécurité et celle de ses collègues.          

  

  

Tout comme Safran Systèmes d’Atterrissage, les entreprises du secteur manufacturier peuvent encourager l’implication en leur sein. Comment? Notamment par un engagement affiché de l’employeur en SST et une participation active des travailleurs, favorisant les échanges sur la prévention des risques, affirme Monsieur Ghislain Hounkpe. Et il ne faut surtout pas hésiter à poser des questions si on a un doute! « Mettre en place une culture de santé et sécurité au travail, ça n’a que des effets bénéfiques », conclut l’expert.
  

La santé et la sécurité du travail, c’est l’affaire de tous. Afin de prévenir les accidents, discutez des dangers, des risques et des méthodes de travail sécuritaires avec vos collègues et votre employeur.