/news
Navigation

Une course de souffleuses fait courir les foules au Bas-Saint-Laurent

Une course de souffleuses fait courir les foules au Bas-Saint-Laurent
SIMON GAMACHE-FORTIN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-NARCISSE-DE-RIMOUSKI – Une course pas comme les autres a attiré bien des curieux à Saint-Narcisse-de-Rimouski, au Bas-Saint-Laurent, samedi après-midi: une trentaine de concurrents ont mis leurs habiletés à l'épreuve avec des souffleuses. 

Il s’agit d’une formule de course à élimination. Il y a deux catégories: l'épreuve avec les souffleuses à chenilles et l'épreuve avec les souffleuses à roues. 

«Il y a des règles. Les gens partent de dos de leur souffleuse. Ils vont devoir démarrer leur souffleuse. Par la suite, ils vont faire la course», a expliqué Jonathan Proulx, l’un des organisateurs de cette course de souffleuses. 

Les participants doivent souffler sur une distance d'environ 37 mètres, c'est-à-dire 120 pieds. Il y a une épaisseur de neige d'environ 50 centimètres. 

Une course de souffleuses fait courir les foules au Bas-Saint-Laurent
SIMON GAMACHE-FORTIN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

«Je l'ai toute préparée [la souffleuse] en neuf, les courroies neuves, j'ai tout changé ce qu'il y avait à changer, les "pins" de sûreté...», a lancé un participant rencontré par TVA Nouvelles. 

«J'ai regardé les compétiteurs l’an dernier, surtout celui qui a gagné, c'était quoi sa technique pour avancer rapidement», a ajouté un autre amateur. 

Des participants motivés 

Des concurrents de la grande région de Montréal ont fait beaucoup de route pour prendre part à l'événement. 

«C'est l'une des rares compétitions de souffleuses au Québec. On n'a pas eu beaucoup de neige à Montréal, pas autant qu'ici. Mais avec le peu qu'on avait, on s'est pratiqué», a dit Mario Lamarche, un participant qui habite à Blainville, dans les Laurentides. 

Organisée pour une deuxième année dans le cadre du carnaval de la municipalité, la course de souffleuses a attiré plusieurs centaines de spectateurs samedi après-midi. 

L’un des organisateurs avait déjà assisté à un événement du genre à Fermont, sur la Côte-Nord. Il a décidé d’organiser une première course, l’an dernier, à Saint-Narcisse-de-Rimouski. 

«On est vraiment surpris de voir l'engouement de tout ça», a ajouté M. Proulx. 

Devant le succès de l'événement, les organisateurs ont l'intention de tenir une autre course de souffleuses l'an prochain.