/news/green
Navigation

Manifestation à Montréal contre le projet de gazoduc en Colombie-Britannique

Des manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la GRC pour montrer leur solidarité envers les gens de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.
Photo AGENCE QMI, STEVE MADDEN Des manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la GRC pour montrer leur solidarité envers les gens de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.

Coup d'oeil sur cet article

Des dizaines de manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) sur l’île de Montréal, dimanche, pour montrer leur solidarité envers les membres de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique. 

Des manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la GRC pour montrer leur solidarité envers les gens de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.
Photo AGENCE QMI, STEVE MADDEN

Des groupes autochtones sont partis, dimanche matin à 10h, de Kanesatake pour se rendre jusqu’à Montréal. Arrivés vers 13h devant le poste de la GRC situé sur le boulevard Drochester à Westmount, ils tenaient à dénoncer les actions de la GRC en Colombie-Britannique et montrer leur solidarité envers les membres du peuple Wet’suwet’en, qui militent pour l’arrêt du projet de construction du gazoduc Coastral GasLink de TransCanada. 

Des organismes écologiques, comme Extinction Rebellion et La planète s’invite à l’Université, étaient également présents pour les soutenir. 

Des manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la GRC pour montrer leur solidarité envers les gens de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.
Photo AGENCE QMI, STEVE MADDEN

Dans une vidéo publiée sur Facebook, l’organisateur de la manifestation de solidarité à Montréal, Al Harrington, estime que le gouvernement ne respecte pas les traditions et la loi des Wet’suwet’en. 

Des manifestants se sont rassemblés devant les bureaux de la GRC pour montrer leur solidarité envers les gens de la Première nation Wet’suwet’en qui s’opposent à un projet de gazoduc en Colombie-Britannique.
Photo AGENCE QMI, STEVE MADDEN

Le projet de gazoduc a été approuvé par cinq conseils de bande de cette nation autochtone, mais la majorité des chefs héréditaires, qui ne sont pas élus, sont contre. Le gouvernement de la Colombie-Britannique est également pour, tout comme une quinzaine de conseils de bande d’autres nations autochtones. Le fédéral a fourni un important soutien financier au projet qui vise à aménager une conduite de 675 km qui transportera du gaz naturel du nord de Dawson Creek, dans le nord-est de la province, à Kitimat, sur la côte ouest. Sa trajectoire passe directement sur le territoire ancestral des Wet’suwet’en. 

En janvier 2019, des officiers armés ont arrêté 14 personnes de la communauté du nord de la Colombie-Britannique qui militaient pour freiner le projet, ce qui avait suscité une vague de mécontentement et déclenché depuis des manifestations partout au pays.