/sports/football
Navigation

Le Québec est bien fier de son Laurent!

GEN-
Photo Agence QMI, Steve Madden Ne demandez pas pour quelle équipe on prenait hier à la Taverne 1909 pleine de fans et d’employés de la Fondation LDT.

Coup d'oeil sur cet article

Les fans de Laurent Duvernay-Tardif ont jubilé de voir le Québécois remporter le Super Bowl hier soir. Et la fierté allait bien au-delà du trophée ou du football.

Des gens qui ne connaissent pas grand-chose au football ont eu l’œil attentif et le cœur heureux hier soir. Ils souhaitaient voir le médecin québécois de 28 ans Laurent Duvernay-Tardif remporter le trophée Vince-Lombardi au Hard Rock Stadium de Miami.

Et tandis que certains n’y croyaient plus, la fin du match a été digne d’un film de Disney alors que trois touchés coup sur coup ont permis aux Chiefs de Kansas City, qui comptent le Québécois dans leur alignement, de remporter le match face aux 49ers de San Francisco.

L’ancien étudiant de l’Université McGill, qui a combiné le football avec ses études universitaires en médecine, est devenu un symbole de réussite pour plusieurs amateurs.

Le restaurant-bar la Station des sports de Brossard faisait salle comble, la bière coulait à flots et le plaisir était total quand l’équipe est parvenue à renverser la vapeur en toute fin de match.

« J’y ai cru tout le long ! Je me suis dit “Laurent, il va gagner” », a dit Richard Taylor, de la Prairie, sur la Rive-Sud de Mont­réal, après le match.

Les fans des Chiefs étaient en liesse à la Station des sports de Brossard après le touché de Kansas City qui a fait la différence dans le match ultime.
Photo Agence QMI, Mario Beauregard
Les fans des Chiefs étaient en liesse à la Station des sports de Brossard après le touché de Kansas City qui a fait la différence dans le match ultime.

Un beau parcours

Stéphanie Gadbois était avec une amie pour le match. Elle n’est pas vraiment amatrice de football, mais admire Laurent Duvernay-Tardif.

« C’est un petit gars de chez nous, et je pense que c’est un bon bonhomme. Il a une bonne tête sur les épaules et un bon parcours », a mentionné la femme de Brossard.

La famille de Duvernay-Tardif était aux anges de regarder un de ses proches au Super Bowl, tandis qu’elle était réunie à la Taverne 1909 à Montréal pour la Fondation LDT, qui valorise l’équilibre entre les études, le sport et les arts.

Laurent Duvernay-Tardif au coeur de l’action à Miami, dimanche.
Photo AFP
Laurent Duvernay-Tardif au coeur de l’action à Miami, dimanche.

« C’est magique ce que Laurent fait, parce qu’il est une idole pour les jeunes. Il leur donne la motivation nécessaire pour qu’ils atteignent leurs objectifs », a souligné Lyette Duvernay, une des tantes du joueur de ligne offensive.

D’anciens joueurs et coachs de l’Université McGill ont également retenu leur souffle tandis qu’à la mi-temps le score était toujours égal.

« Je suis très heureux pour Laurent. Il le mérite, a affirmé Ryne Bondy, qui a été coéquipier de Duvernay-Tardif lors de ses années à l’Université McGill. Il a une éthique de travail exceptionnelle. Il est excellent dans tout ce qu’il entreprend. Il est une inspiration pour les jeunes joueurs du Québec et du Canada. Il est possible d’être un champion du Super Bowl ! »

– Avec Philippe Asselin, Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.