/world/america
Navigation

Mexique: second assassinat d’un écologiste en moins d’une semaine

Coup d'oeil sur cet article

MEXICO | Le corps d’un écologiste mexicain a été retrouvé dans une réserve de papillons monarques, dans le centre-ouest du pays, quelques jours après l’assassinat d’un autre militant dans le secteur, a annoncé le parquet régional. 

• À lire aussi: Mexique: un célèbre défenseur de l’environnement retrouvé mort

Le corps de Raul Hernandez Romero, dont l’âge n’a pas été communiqué, a été découvert samedi dans la localité de Las Balistas, dans l’État du Michoacán, non loin de l’endroit où avait été assassiné Homero Gomez Gonzalez, un militant écologiste connu dans la région. 

Le corps de Raul Hernandez Romero portait « des ecchymoses sur différentes parties du corps ainsi qu’une blessure à la tête, causée par un objet tranchant », a précisé le parquet dans un communiqué publié lundi. 

Hernandez Romero, guide touristique dans cette réserve de papillons inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, était porté disparu depuis le 27 janvier. Son épouse en avait informé les autorités locales, selon la même source. 

Mercredi dernier, le corps de Homero Gomez Gonzalez, 50 ans, administrateur de la réserve de papillons, avait été découvert sans vie dans le secteur. Il était porté disparu depuis le 14 janvier. 

Des militants écologistes de la région avaient confié à la presse locale que la mort de Gonzalez pouvait être liée à un litige sur l’abattage illégal d’arbres par des bucherons. 

Le papillon monarque (Danaus plexippus) parcourt chaque année jusqu’à 4500 km du Canada et des États-Unis pour s’établir en colonies dans les forêts tempérées de conifères du centre-ouest du Mexique. 

La population de cette espèce a considérablement diminué en raison notamment des insecticides, de la déforestation et du réchauffement climatique.