/news/health
Navigation

Nouveau cas présumé de coronavirus en Colombie-Britannique

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités sanitaires de la Colombie-Britannique ont annoncé la découverte d'un deuxième cas présumé de coronavirus, mardi. 

Ce cas devra être confirmé par un deuxième test qui sera effectué par le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg, mais les autorités s'attendent à ce qu'il soit positif. Il s'agirait alors du cinquième cas confirmé au total au Canada. 

La médecin en chef de la province, la Dre Bonnie Henry, en a fait l’annonce lors d’un point de presse mardi. 

La patiente est une femme qui a été en contact avec des proches qui revenaient de Wuhan en Chine. 

La femme, qui réside dans la région de Vancouver, et ses proches sont confinés dans leur logement, et la direction de la santé publique les suit de près. 

«Le test nous est revenu positif hier [lundi], et l’hôpital a mené des recherches plus poussées aujourd’hui», a fait savoir la Dre Henry. 

«Nous encourageons les gens qui reviennent de la province du Hubei à surveiller l’apparition de symptômes et à se tenir loin d’autres personnes durant la période d’incubation de 14 jours», a-t-elle ajouté en faisant référence à la région abritant la ville de Wuhan, considérée comme le foyer de l'épidémie. 

Jusqu’ici, la Colombie-Britannique avait confirmé un seul cas de coronavirus, un homme dans la quarantaine de la région de Vancouver qui revenait de Wuhan. Trois autres cas ont été identifiés au pays, soit ceux d'un couple de Toronto et celui d'une femme étudiant à London, en Ontario, qui avaient tous voyagé dans la région de Wuhan.