/finance
Navigation

Nouvel ensemble immobilier de Prével: Griffintown aura son Quartier général

Nouvel ensemble immobilier de Prével: Griffintown aura son Quartier général
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Un nouvel ensemble immobilier de 300 condos, baptisé Quartier général, s’ajoutera dans l’ouest de Griffintown, porté par le groupe Prével qui, dans le même quartier, a signé les projets Lowney et Les Bassins du Havre. 

Il s’agit d’un projet «boutique» de 113 millions $ réalisé en deux phases de huit étages dans le quadrilatère des rues William, Richmond, des Bassins et Saint-Martin. 

L’immeuble de bureaux situé sur Saint-Martin demeurera debout, mais la ruelle qui lui sert actuellement d’aire de stationnement sera verdie par Prével et intégrée au Quartier général. Des commerces de proximité comme un café, une boulangerie ou une épicerie de vrac vont, espère-t-on, y fleurir et animer les lieux où la végétation se voudra le plus abondante que possible. 

«On travaille avec des commerces de rue et des espaces «work live» sur Richmond, des espaces où les gens peuvent travailler, recevoir, habiter; ça donne aussi de la flexibilité pour les travailleurs autonomes», a mentionné Laurence Vincent, coprésidente de Prével, en entrevue avec l’Agence QMI. 

Nouvel ensemble immobilier de Prével: Griffintown aura son Quartier général
PHOTO COURTOISIE

Le Quartier général sera réalisé en deux phases. La première, sur la rue William, comptera 131 unités. L’excavation se mettra en branle ce printemps en vue d’une livraison pour la fin de 2021. La seconde phase disposera de 169 condos, et une passerelle la reliera au premier bâtiment. 

C’est ce week-end que la prévente va s’amorcer, deux ans après que le projet eut été mis sur pause pour permettre une réflexion sur l’aménagement du secteur ouest de Griffintown. 

Il y aura des studios, mais aussi des unités d’une à quatre chambres. Les prix varieront de 170 000 $ à 773 000 $, la majorité des condos étant offerts entre 250 000 $ et 500 000 $. 

«On veut créer des jardins sur rue, ce qu’on appelle des «pocket parks», soit des bouts de verdure inattendus», a expliqué Mme Vincent. 

«On aura une ruelle verte et on aura une allée piétonne qui fera le tour du premier bâtiment, ce qui est un peu inusité, a-t-elle poursuivi. Encore là, ce sont des principes de perméabilité du site; on veut que les gens du quartier et que les résidents du projet puissent interagir.» 

En plus d’une piscine intérieure, d’un spa, d’une salle de yoga et d’un gym, les propriétaires pourront profiter du toit où il y aura non seulement une seconde piscine, mais aussi des tables communales avec pergolas pour manger en groupe ou travailler. 

Nouvel ensemble immobilier de Prével: Griffintown aura son Quartier général
PHOTO COURTOISIE

«Il y aura aussi sur le toit un grand parcours végétalisé avec du sable, quelque chose de très relaxant. On veut que les gens aient le goût de se promener pieds nus», a dit Mme Vincent, en soulignant qu’elle y voit un clin d’œil au village éphémère au Pied-du-Courant. 

«On est dans le détail, car on sait ce qui marche ou pas. On peut chaque fois s’améliorer un petit peu d’un projet à l’autre», a indiqué Mme Vincent. 

Les cinq premiers étages seront faits en brique rouge, pour rappeler le quartier et s’y intégrer, mais les trois étages supérieurs, en retrait, seront réalisés avec des matériaux plus modernes et plus neutres. 

Le Quartier général disposera au sous-sol d’une salle dédiée au compostage, bien que l’arrondissement du Sud-Ouest ne ramasse pas encore les matières organiques dans les projets multi résidentiels à haute densité. De plus, le projet aura un studio d’enregistrement rappelant celui qui se trouvait anciennement sur le site. 

Parlant du site, il est voisin de l’écurie qui vient d’être vendue en vue de la réalisation d’un autre ensemble de condos. 

Nouvel ensemble immobilier de Prével: Griffintown aura son Quartier général
PHOTO COURTOISIE

Prével continue d’élargir ses horizons 

Prével, qui a été très actif ces dernières années dans Griffintown et ailleurs au centre-ville, demeure à l’affût d’autres occasions de développement.

Comme les terrains se font de plus en plus rares dans le centre de l’île de Montréal, le promoteur développe des projets dans l’est de Montréal, près des futures stations du Réseau express métropolitain (REM) et même dans le nord de la métropole. 

«Le transport en commun donne beaucoup d’opportunités, la demande en logements est de plus en plus grande, donc des quartiers où à une certaine époque on ne sentait pas beaucoup d’intérêt, là on en sent beaucoup», a indiqué Laurence Vincent, coprésidente de Prével. 

Soulignons par ailleurs que la phase 2 du projet Esplanade Cartier de Prével doit être lancée vers la fin du mois ou au début mars.