/investigations/health
Navigation

Une médecin «bully» coupable de menaces

Elle a dit à une employée de la Régie de l’assurance maladie qu’elle se vengerait

Dre Mélanie Lessard
Photo Chantal Poirier La Dre Mélanie Lessard (à droite) a tenté, en vain, de se cacher et d’empêcher Le Journal d’assister à son audience sur sanction devant le Collège des médecins, lundi. Sur la photo, elle est accompagnée de son avocate Christine Kark (à gauche).

Coup d'oeil sur cet article

Une pédopsychiatre est coupable d’avoir menacé de s’en prendre à la famille d’une employée de la RAMQ, après s’être fait réclamer 627 000 $ en surfacturation.

« Si j’ai la chance de soigner quelqu’un de ta famille, je te le jure que ça va me faire un plaisir de me venger », a dit la Dre Mélanie Lessard sur la boîte vocale d’une employée de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), dont l’identité est protégée. 

Considérés comme une « menace directe », ces propos ont été condamnés par le Collège des médecins du Québec (CMQ), en novembre dernier. On reproche à la médecin, qui pratiquait à Drummondville, d’avoir envoyé quatre courriels et messages vocaux « indignes », en janvier et février 2019. 

« La Dre Lessard s’est comportée ni plus ni moins comme une bully [intimidatrice] », a dit le syndic, selon le jugement. 

Ce lundi, la médecin a réclamé que la représentante du Journal ne puisse pas assister à l’audience sur sanction. Une demande qui a été refusée par le Conseil de discipline. 

Le syndic a demandé une radiation de deux mois. L’avocate de la Dre Lessard a plutôt suggéré une réprimande. 

Beaucoup de dettes 

Les faits découlent d’une demande de la RAMQ de rembourser 627 000 $ en honoraires perçus en trop, en 2017. 

Pédopsychiatre depuis 2015, la Dre Lessard a toujours contesté ces réclamations. 

En janvier 2019, sa situation financière était « extrêmement difficile. Elle croule sous les dettes », lit-on dans le jugement.  

Dans un courriel envoyé le 30 janvier 2019, la médecin a écrit à une employée que la RAMQ « abuse de ses pouvoirs » et qu’elle va faire une mise en demeure pour les frais encourus et l’atteinte à sa réputation.

« Je termine en vous disant que votre attitude me dégoûte », écrivait-elle. 

Le 6 février 2019, la RAMQ lui a demandé de s’adresser à eux de manière respectueuse. En réaction, la pédopsychiatre a menacé l’employée sur sa boîte vocale. 

« L’intention, ce soir-là, c’est qu’elle arrête de me menacer et qu’elle ne saisisse pas mon salaire, a expliqué la Dre Lessard.
Sinon, je ne pouvais plus traiter mes patients. »

Intimidation

Inquiète, l’employée de la RAMQ a porté plainte au Collège des médecins. 

« Ce sont des propos inacceptables. [...] C’est clairement de l’intimidation », a plaidé l’avocate du syndic, Nathalie Vuille. 

Lundi, la Dre Lessard a dit regretter ses propos « inadéquats » auprès de l’employée de la RAMQ. 

« Il n’y a pas une journée où je n’y pense pas. [...] Je me suis excusée. Je n’ai jamais eu l’intention de la blesser ou de lui faire peur », a-t-elle dit.


Depuis quelques mois, la Dre Mélanie Lessard travaille en Gaspésie. Elle n’avait pas d’antécédents disciplinaires. La décision sur sanction a été prise en délibéré. 

EXTRAITS DES COURRIELSET MESSAGES VOCAUX DE LA DRE LESSARD À UNE EMPLOYÉE DE LA RAMQ 

« Je termine en vous disant que votre attitude me dégoûte. Que ce que vous faites est répugnant et que savoir qu’on appartient à la même race m’angoisse juste à l’idée que génétiquement je pourrais m’abaisser à faire ce que vous faites. Mais moi je ne l’ai jamais fait et je souhaite ne jamais tomber aussi bas de l’échelle humaine, car je ne vaudrais plus mon respect. »

« Je m’en câlisse que vous m’ayez écrit une lettre qui me demande de parler sur un autre ton. Toi pis ton collègue, je vous mets tous les deux dans mon derrière. OK. Ben installés ben loin. OK. Pis tu te le mettras en boucle le message. J’en ai rien à faire de vos attitudes de Goliath avec moi. »

« Si jamais j’ai la chance de faire un lien entre toi pis quelqu’un de ta famille. Si j’ai la chance de soigner quelqu’un de ta famille, je te le jure que ça va me faire un plaisir de me venger. [...] Pis je vais t’en envoyer à toutes les semaines des lettres de même, je vais t’en envoyer à tous les jours des messages de même pis tu les écouteras en boucle. » 

Source : Décision du conseil de disciplinedu Collège des médecins du Québec