/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de Sarahmée

Sarahmée
Photo Le consulat, Jocelyn Michel

Coup d'oeil sur cet article

Porte-parole du Mois de l’histoire des Noirs, en ce mois de février, la rappeuse Sarahmée fait sa place dans l’univers de la musique urbaine et dans le show-business québécois. L’an dernier, elle présentait son deuxième album Irréversible, et depuis elle enfile des projets multiples, comme sa collaboration à la chanson thème du film Fabuleuses. En tournée à travers le Québec, la reine du flow présentera un spectacle à Montréal, le 14 février prochain... Voici donc les endroits coups de cœur de l’artiste d’origine sénégalaise, à travers lesquels elle nous fait voyager de l’Afrique en Amérique.

Le restaurant favori ? 

Taza Flores
Photo courtoisie
Taza Flores

Le Petit Alep Bistro. C’est un restaurant syrien. C’est situé sur Jean-Talon, pas loin du boulevard Saint-Laurent. J’aime tout du menu : feuilles de vigne, pitas au filet mignon, les mazzas et houmous ! C’est de la nourriture qui provient du Moyen-Orient, et pour certains leur gastronomie est semblable à la gastronomie libanaise. C’est santé et savoureux. J’adore aussi l’Express qui est ce restaurant français qui ferme tard et qui est toujours bon. C’est l’établissement classique pour t’assurer que tu manges bien. Finalement, je dirais le Tapas Taza Flores sur l’Avenue du Parc. Comme le nom le dit si bien, c’est un endroit spécialisé en tapas. J’y suis allée deux, trois fois et je ne suis jamais déçue. C’est excellent !


L’endroit où prendre un café ?  

Café Pista
Photo tirée d'Instagram @pendulummagazine
Café Pista

Le Café Pista. L’ambiance est bonne et c’est non loin de mon studio. C’est dans le quartier de Rosemont–La-Petite-Patrie, juste en face du métro Beaubien. L’ambiance est bonne et j’y vais souvent pour des réunions avec mon gérant ou mes amis. Mes musts : un latte ou chaï latte.


L’activité préférée ?

J’aime bien me rendre à la salle de gym ! Cette année, cela fait partie de mes résolutions, et franchement cela permet de vider l’esprit. Cette année, c’est l’année de la santé ! Et pour le plaisir, j’aime beaucoup découvrir de nouveaux artistes en show. 


Une adresse secrète à découvrir ?

Diolo
Photo courtoisie
Diolo

Il y a un restaurant sénégalais, Diolo, sur Jean-Talon. C’est très bon et ils font tous les plats, comme Thiep bou diene, qui est un riz au poisson. C’est le plat national sénégalais. Le riz est cuit dans une sauce tomate et c’est très aromatisé, avec des navets, du manioc, des carottes et des aubergines... C’est assez long à cuisiner ! Il y a aussi le plat de Yassa, qui est un poulet avec une sauce à l’oignon et lime. Lorsque j’ai des cravings, c’est là que je vais !


L’événement culturel le plus couru ? 

Mois de l’histoire des Noirs
Photo courtoisie
Mois de l’histoire des Noirs

Comme je suis porte-parole cette année, c’est sûr que je me dois de mentionner le Mois de l’histoire des Noirs. J’y serai d’ailleurs en performance le 14 février prochain à la Maison de la culture Maisonneuve, car j’ai carte blanche et j’accueille sur scène des invités spéciaux. Ça me touche qu’ils aient pensé à moi. Je trouve que ce mois est important, car c’est pour moi l’occasion d’ouvrir la conversation et sensibiliser, de saluer les succès des artisans issus de la communauté noire, de communiquer des enjeux et des problèmes dans le but d’améliorer la vie commune et de s’ouvrir aux autres. Plus on se connaît, moins on a de réticences à aller vers l’autre. C’est important de souligner cette culture et ce patrimoine qui ont marqué l’histoire. Il y a plusieurs activités prévues à la programmation, telles que des conférences, de la musique, des spectacles et même une mobilisation avec la collecte de sang. Je vais d’ailleurs donner mon sang ! 


Un mot pour décrire Montréal ? 

Ouverte !