/sports/hockey
Navigation

Saguenéens: une pluie de blessées

Hendrix Lapierre fait parti de la longue liste des blessés.
Photo d'archives Hendrix Lapierre fait parti de la longue liste des blessés.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les Saguenéens de Chicoutimi entament le dernier droit de la saison avant les séries éliminatoires, le moment semble bien mal choisi pour les joueurs Yanick Jean de subir une hécatombe.

Déjà affligés par six blessés, les Saguenéens ont perdu un autre soldat lors de la défaite de mercredi soir face aux Cataractes de Shawinigan. Voilà que Xavier Labrecque (entorse au genou) devrait être absent pour une période d’environ quatre semaines. C’est donc dire qu’avec les blessures à Hendrix Lapierre et Hugo Savinsky (commotion cérébrale), un Samuel Houde (poignet) qui sera absent pour encore environ 6 semaines, un Louis Crevier également pour encore deux semaines et un Patrick Kyte (fracture à la main) absent pour quatre à six semaines, les Sags ont présentement 6 éléments clés de leur formation qui sont sur la touche pour une bonne période de temps.

Une première

« Je n’ai jamais vécu ça. J’ai déjà eu six absents pour un match, mais pour une aussi longue période de temps, c’est une première », a laissé tomber l’entraîneur Yanick Jean jeudi après-midi. 

Seul point positif, l’état de santé de Vladislav Kotkov (haut du corps) est évalué quotidiennement et il pourrait revenir au jeu dès vendredi soir, alors que les joueurs du Drakkar de Baie-Comeau seront les visiteurs au Centre Georges-Vézina.

« S’apitoyer sur notre sort ne changera rien. Maintenant, il va falloir se serrer les coudes et apporter des ajustements dans notre façon de jouer. On ne peut pas jouer de la façon qu’on le faisait lorsque nous avions un alignement complet. [...] Il faut changer le mindset de l’équipe défensivement. Pour ce qui est de nos joueurs, l’état d’esprit est bon. Il faut seulement apprendre à vivre avec cette situation », a ajouté Jean.

Jean ne veut plus de batailles

Fait plutôt rare dans la LHJMQ, les Sags ont participé à trois batailles dans chacune de leurs trois dernières parties. Si quelques-uns y voient une preuve de caractère, le pilote des Bleus est d’un tout autre avis.

« C’est certain que ce n’est pas en se battant, en risquant des blessures et des suspensions que nous allons nous en sortir. En ce moment, la dernière chose que je veux voir, c’est un joueur qui va se battre et qui s’expose à une blessure. Nous n’en voulons plus, point final. Il y a d’autres moyens d’être intense et de travailler que de se battre. »

Quant au choix de son gardien pour défendre la muraille saguenéenne, Jean fera son choix après la période d’échauffement matinal.

Avec tous les blessés, Tristan Fortin a été rappelé pour la fin de semaine. En deux matchs avec les Bleus cette saison, le joueur de 17 ans n’a pas amassé de point, mais a un différentiel de +1.