/news/currentevents
Navigation

Annulations de trains VIA Rail: une communauté mohawk bloque les voies ferrées en Ontario

Quebec
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Des manifestants de la communauté mohawk de Tyendinaga, en Ontario, ont bloqué vendredi les voies ferrées où circulent les trains de VIA Rail, dans le secteur de Belleville.  

Cela provoque l'interruption du service ferroviaire, dans les deux directions, entre Montréal et Toronto, ainsi qu’entre Ottawa et Toronto.  

«Nous demandons aux passagers de vérifier les mises à jour des départs et arrivées avec nos outils en ligne», a indiqué le transporteur, dans une déclaration.  

Global News a rapporté que ces manifestants agissent ainsi en appui à la communauté autochtone Wet’suwet’en, établie dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique, laquelle s’oppose à un projet de gazoduc devant traverser le nord de cette province.  

La chaîne a indiqué qu’aucun véhicule n’a été placé directement sur les voies ferrées. Vers 11 h, cinq voitures avaient toutefois été stationnées à proximité de la traverse de la route Wyman, à Tyendinaga.  

Les gens qui sont présents affichent leurs couleurs sur des bannières invitant la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à battre en retraite et d’autres indiquant «Terre indienne».  

Toute cette histoire fait suite à l’arrestation cette semaine de six personnes dans la communauté autochtone Wet’suwet’en par la GRC. Ceux-ci s’opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink qui doit traverser le nord de la Colombie-Britannique.  

Dans ce dossier, une injonction de la Cour Suprême de la Colombie-Britannique est en vigueur et elle autorise les travailleurs du gazoduc à retourner au boulot malgré l'opposition des membres des Premières nations.  

Le projet de gazoduc Coastal GasLink, évalué à 6,6 milliards $, vise à aménager un gazoduc de 670 km qui doit permettre d'acheminer du gaz naturel du nord de la Colombie-Britannique, près de la frontière albertaine, vers des installations de traitement qui doivent être construites à Kitimat, sur la côte pacifique.