/sports/soccer
Navigation

Gabrielle Carle jubile en vue des Jeux de Tokyo

Coup d'oeil sur cet article

Seule Québécoise au sein de la formation canadienne de soccer qualifiée pour les Jeux olympiques de Tokyo, Gabrielle Carle se réjouit de cette nouvelle opportunité. 

«Tout le monde est tellement heureux», a-t-elle réagi, vendredi soir, lors d’une entrevue accordée à Sportcom. «Ç’a été un peu plus difficile que prévu, mais se qualifier pour les Olympiques, c’est incroyable! J’ai tellement hâte [à Tokyo] et c’est vraiment bien d’avoir eu cette première expérience à Rio [en 2016].» 

DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

L’équipe féminine canadienne de soccer s’est qualifiée pour ses quatrièmes Jeux olympiques consécutifs, vendredi soir, à Carson en Californie, grâce à un gain de 1 à 0 face aux Costaricaines. 

• À lire aussi: Les joueuses de soccer canadiennes qualifiées pour les Jeux de Tokyo 

«On ne se lasse jamais de participer aux Jeux olympiques», a pour sa part déclaré par voie de communiqué Christine Sinclair, à la suite de cette victoire en demi-finale du tournoi de qualification olympique de la Concacaf. «Chaque occasion offre une histoire différente et une expérience distincte. Nous avons maintenant hâte de pouvoir remonter sur ce podium.» 

Domination 

La tenue des Canadiennes tout au long du tournoi laisse présager de belles choses pour le tournoi olympique, où elles tenteront d’accéder au podium pour une troisième fois consécutive. En effet, elles avaient raflé le bronze aux Jeux de Londres, en 2012, et à Rio, en 2016. Au cours de cette épreuve de qualification, les Canadiennes, huitièmes au monde, ont dominé leurs adversaires 23 à 0 au chapitre des buts. 

«Nous avons tellement de joueuses de talent que nous pouvons effectuer une rotation de nos partantes et garder tout le monde en forme», a déclaré Jordyn Huitema, auteure du but contre les Costaricaines. «Je crois que c’était vraiment visible ce soir [vendredi] à quel point nous sommes en forme, polyvalentes et affamées. Nous avons poussé jusqu’au dernier coup de sifflet.» 

Les Canadiennes seront mises à l’épreuve dimanche, en grande finale, face aux Américaines. Ces dernières occupent le premier rang mondial.