/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Kovalchuk de 20 ans

HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS
Photo AFP Ilya Kovalchuk a soulevé le toit du Centre Bell en marquant le but vainqueur, samedi.

Coup d'oeil sur cet article

Marco Scandella était un homme heureux dans le vestiaire du CH. Le défenseur de 29 ans a choisi le meilleur moment possible pour inscrire son premier but avec sa nouvelle équipe. S’il cherchait ses mots pour décrire ses propres sentiments, il n’avait aucune difficulté à vanter son coéquipier, Ilya Kovalchuk.

« Ilya est heureux, il a vraiment du plaisir à Montréal. C’est vraiment un bon gars dans la chambre aussi. Il est dans la LNH depuis longtemps, c’est une légende. Mais il joue comme s’il avait encore 20 ans. Il patine, il marque de gros buts pour notre équipe. »

– Marco Scandella


Ilya Kovalchuk a marqué son troisième but gagnant déjà avec le Tricolore. C’était la deuxième fois qu’il touchait la cible en prolongation. Le 11 janvier dernier, il avait inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe dans un gain de 2 à 1 contre les Sénateurs à Ottawa.

« C’est encore plus spécial de marquer en prolongation pour un match à Montréal. Encore plus dans un match contre les Maple Leafs, les grands rivaux du CH. C’est bien de gagner, mais ce n’est pas important de savoir qui a marqué le but gagnant. C’est un bon sentiment pour toute l’équipe. »

– Ilya Kovalchuk


À son retour au jeu après une fracture au poignet gauche, Jonathan Drouin avait encore beaucoup de rouille à chasser. Le numéro 92 est le premier à l’admettre.

« Ce n’est pas un match qui passera à l’histoire pour moi, je n’avais pas joué depuis près de 12 semaines. Ça paraissait. J’avais mal un peu partout, aux poumons, à mes jambes, pas juste à mon poignet! Tu peux faire du bicycle ou des entraînements comme tu veux, ce n’est pas l’intensité d’un match. »

– Jonathan Drouin