/maisonextra
Navigation

Un plancher centenaire

Obtenez toute la richesse naturelle et unique du bois grâce aux planches de granges ancestrales.
Photo Courtoisie Bois Antique Veser www.boisantiqueveser.com Obtenez toute la richesse naturelle et unique du bois grâce aux planches de granges ancestrales.

Coup d'oeil sur cet article

Pour retrouver l’authenticité et le charme du bois dans votre maison, quoi de mieux que les planches de granges ancestrales! 

Obtenez toute la richesse naturelle et unique du bois grâce aux planches de granges ancestrales.
Photo Courtoisie Bois Antique Veser www.boisantiqueveser.com

Le Québec regorge de vieilles granges au bois poussiéreux et sur le point de s’écrouler. L’entreprise Bois Antique Veser redonne une seconde vie à ce matériau noble en lui rendant son bel éclat naturel. Elle le recycle et le transforme non seulement en planchers, mais également en revêtements muraux, en poutres décoratives et en divers meubles pour la maison. En plus des granges, ce bois mûri au fil des ans est notamment issu des maisons ancestrales, ainsi que des anciens bâtiments industriels qu’on retrouve dans les grandes villes comme Montréal. Imaginez: votre plancher de salon pourrait provenir de la vieille ferme de votre ancêtre Gédéon!  

Un bon nettoyage 

Sur place, le bois est scruté à la loupe, car il n’est pas toujours récupérable: «En particulier pour le plancher, ça prend une qualité de bois supérieure», signale Ralf Veser, président de Bois Antique Veser. S’il est adéquat, le matériau est recyclé et envoyé au séchoir de bois afin de le déshumidifier. Cette étape est importante pour supprimer toute trace d’humidité et tuer les insectes. Ensuite, on enlève les résidus de métal, là où les clous étaient fixés jadis. Après, il y aura une série de brossage, de sablage et de planage, mais il ne faut pas non plus s’acharner sur le bois! «On ne doit pas trop sabler la texture extérieure pour ne pas enlever la patine», dit-il. La patine rehausse l’aspect ancien et naturel du bois: c’est justement ce qu’on veut conserver et mettre en valeur. 

Huile naturelle 

Pour le plancher, on utilise une huile naturelle neutre qui fera ressortir la couleur d’origine du bois. N’utilisez jamais de teinture, sinon elle va masquer le look. Par exemple, l’huile viendra souligner le somptueux mélange de miel et d’or de l’épinette recyclée. «Ça serait un péché de mettre de la teinture», prévient M. Veser. Les gens recherchent toute la noblesse et la grandeur du bois ancestral. Parmi les autres essences convoitées, on retrouve celles du chêne, de l’orme, du frêne, du châtaignier, de la pruche, du sapin de Douglas, du mélèze, etc. Le client choisit le style de bois qui lui convient. «Pour un plancher de chêne plus contemporain, on va enlever le foncé du brun et on va revenir vers un clair plus uniforme», explique M. Veser. 

Camouflage 

Une fois le plancher terminé à l’usine, il se pose très rapidement à la maison, comme un plancher conventionnel. Chaque projet, travaillé et manipulé avec soin, est unique et original. Pour le prix d’un plancher préfini, vous pourriez par exemple débourser entre 10$ et 22$ le pied carré. Facile à réparer, il suffit de réappliquer de l’huile sur les petites égratignures. Si vous faites un trou un peu plus imposant dans le bois, on procède à une opération de camouflage! «On remplit le trou avec de l’époxy pour lui donner une apparence de nœud naturel dans la planche. Donc, c’est très facile à masquer», ajoute M. Veser. 

Des couleurs antiques 

Parmi les couleurs antiques offertes, vous pourriez choisir le bois de grange brun. Les planches brunes proviennent de l'intérieur des vieilles granges. Comme elles n’ont jamais été exposées au soleil ou à la pluie, elles dévoilent un brun riche et chaud. En comparaison, le revêtement extérieur de la grange offre plutôt une patine usée avec une teinte de gris argenté. C’est le passage du temps, ainsi que les intempéries qui ont façonné cette couleur particulièrement recherchée. Vous pourriez aussi opter pour un bois gris-blanc ou rougeâtre... à vous de choisir la coloration qui convient à votre maison! 

Sur les murs 

Les planches de bois ancestrales sont également utilisées pour les revêtements muraux, les plafonds, les fausses poutres décorative et pour les tables, les comptoirs, etc. Au mur, les planches sont collées avec des clous de finition. «Les gens peuvent faire eux-mêmes la pose, mais sinon on s’occupe du projet», indique M. Veser. Vous n’avez pas besoin de mettre de l’huile sur les murs. On laisse le bois tel qu’il est en brossant tout simplement la surface et en la nettoyant à l’aide d’un petit chiffon, sans ajouter de produit ménager. 

Que ce soit pour le plancher ou une table à manger, les gens souhaitent retrouver l’aspect naturel et exclusif du bois: «Ils veulent quelque chose de différent qu’on ne trouve pas en quincaillerie», conclut-il.