/entertainment/tv
Navigation

«La vraie nature»: Claude Legault se confie sur l'absence de son père durant son enfance

Coup d'oeil sur cet article

De passage au désormais célèbre chalet de Knowlton, Claude Legault s'est confié, à cœur ouvert, sur l'absence de son père durant son enfance, alors qu'il était invité à l'émission La vraie nature.  

Pour la première émission de sa troisième saison, La vraie nature a offert un alignement de départ de choix, avec François Pérusse, Les Soeurs Boulay ainsi que Claude Legault, qui sont tous venus rendre visite à Jean-Philippe Dion. Eh oui, pour la première fois, ce sont quatre invités qui ont séjourné au chalet.    

Et même s'il s'agit de quatre vedettes de nature plutôt discrète, l'émission nous a tout de même offert plusieurs moments forts en émotions et en confidences. Ça a été le cas de Claude Legault, qui s'est confié, sans filtre, sur l'absence de son père durant son enfance.     

Capture d'écran

«Mon père était pas très au courant de ce que nous vivions. Mon père travaillait sur la construction, dans le jour, pis il faisait du taxi, le soir. On a souffert, les quatre, de l'absence de mon père. J'ai jamais eu de conversations avec mon père. À l'adolescence, il y a eu un bout où je l'aimais pas, parce que je pensais qu'il m'aimait pas», a avoué le prolifique comédien.    

Il a par la suite mentionné que sa vision de son père a changé en grandissant, lorsqu'il a compris que son père n'était «pas équipé pour démontrer son amour».    

Capture d'écran

Lorsque Claude a commencé à être de plus en plus présent à la télévision, sa mère lui a fait savoir que son père, qui était malade, pleurait chaque fois qu'il voyait son fils au petit écran.    

«Là, j'ai fait: “Mon père m'aime!”» a simplement laissé tomber celui qui est aussi auteur.    

Les confidences de Claude Legault ont beaucoup ému ses comparses, et sûrement bien des téléspectateurs également.