/news/health
Navigation

Les masques sont-ils réellement efficaces?

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Alors qu’on enregistre à plusieurs endroits une pénurie de masques à cause de l’épidémie du coronavirus, plusieurs se demandent plutôt si ce genre de protection est réellement efficace pour empêcher la contagion. 

«Les masques en papier ne sont pas efficaces», a prévenu d’emblée Guillaume Laverdure, président du Groupe Medicom, fabriquant de masques médicaux. 

En entrevue sur LCN, il a expliqué que deux types de masques fonctionnent réellement: les masques respiratoires, aussi appelés N95, et les masques médicaux. 

«Les masques respiratoires (ou N95) ont une capacité de filtration très importante et sont parfaitement adaptés à la morphologie du visage, ce qui en fait les masques les plus efficaces contre la propagation du virus», a-t-il précisé. 

Les masques médicaux ont un peu moins de bienfaits puisqu’ils sont moins bien ajustés au visage, a ensuite mentionné Guillaume Laverdure. 

Un outil nécessaire? 

Considérant qu’il n’y a pas de propagation de virus majeure à l’extérieur de la Chine, M. Laverdure considère qu’il s’avère un peu excessif de faire des provisions de masques. 

Il rappelle toutefois que les personnes désireuses de se procurer un masque malgré tout doivent le faire auprès d’un professionnel de la santé ou d’un distributeur professionnel qui respecte les plus hauts standards de qualité. 

Une pénurie 

Une «demande brutale» s’est créée depuis que la Chine a fermé les frontières à l’exportation de masques, soit depuis l’émergence du coronavirus. 

Pour répondre à la demande, le Groupe Medicom, qui a été fondé en pleine épidémie du sida, a dû adapter sa production dans ses 8 usines situées au Canada, en Asie, aux États-Unis et en France.