/lifestyle/beautyfashion
Navigation

Dans la garde-robe de... Scarlett James

Coup d'oeil sur cet article

J’étais curieux de découvrir la garde-robe de Scarlett James, la star du burlesque. Ses malles de scène regorgent de plumes, de cristaux, de dentelle et de paillettes, mais comment cela se traduit-il dans son quotidien ? Que porte Scarlett lorsqu’elle se rend au marché ? Dès qu’elle a ouvert la porte, j’avais ma réponse. Vêtue d’une combinaison rose poudré laissant entrevoir un soutien-gorge de dentelle noire, ce sont la féminité, la fantaisie et la sensualité qui unissent les deux univers de l’artiste. 

« Je suis mon propre produit, donc en quelque sorte toujours en représentation. J’ai la responsabilité de faire attention à mon image. Mes tenues vont toujours être sophistiquées et class », me précise-t-elle en nous dirigeant vers son « antre du dragon ». C’est ici que je conçois mes costumes, que j’organise mes séances photo, que j’élabore mes maquillages et que je store mes costumes ».  

Parmi les tendances, Scarlett sait reconnaître les vêtements qui célèbrent le corps de la femme, sans jamais trop en dévoiler. « Mes essentiels sont les robes de pin-up, celles qui marquent la taille et dont la jupe fuseau s’arrête sous les genoux, les combinaisons et les vestes structurées, sans oublier la lingerie Aubade », énumère-t-elle.   

« Ma famille est composée d’artistes. J’aurais voulu faire autre chose que je n’aurais pas réussi ! » s’exclame-t-elle. Bienvenue dans l’envers du décor de la reine montréalaise du burlesque. 

À l’agenda de Scarlett  

  • Pour la Saint-Valentin, elle donnera le coup d’envoi du nouveau spectacle Cabaret burlesque 2 au Cabaret du Casino de Montréal, les 13, 14, 15 février 2020, puis de retour du 6 au 28 mars 2020. Les billets sont disponibles sur Ticketmaster.  
  • Elle sera aussi en spectacle au restaurant Les années folles à Sorel-Tracy, le 18 avril 2020. 
  • Elle a fondé le Festival burlesque de Montréal, qui sera de retour en octobre.  
  • Il reste encore quelques copies de son livre Burlesque : l’art et le jeu de la séduction. Les intéressés sont invités à lui écrire à scarlettjames.com.    
Photo courtoisie

Photo Ben Pelosse
  • Robe PEACE & LOVE 
  • Sac à main FASHIONABLE BRAT  

« J’étais invitée à Dubaï pour faire un spectacle. À mon arrivée, la compagnie aérienne m’annonce qu’ils ont envoyé mes cinq valises à Cuba. J’ai donc eu deux jours pour magasiner pour de nouveaux costumes. J’ai ouvert mon numéro avec cet ensemble et je l’ai récemment porté à la soirée Dress To Kill de la F1 », raconte Scarlett, avec sa chienne Shanty à ses pieds (@beastofwestmount).  

Photo Ben Pelosse
  • Veste FASHION NOVA 
  • Jean ZARA 
  • Chaussures LOUBOUTIN  

« Je n’ai pas l’habitude de porter des imprimés, mais j’ai craqué pour cette veste à carreaux. Elle est originale et seyante », déclare Scarlett. 

Photo Ben Pelosse
  • Manteau et foulard RALPH LAUREN  

« J’ai acheté ce manteau il y a 20 ans. Quand tu payes une pièce cher, tu peux la garder toute la vie. Il m’arrive de l’accessoiriser d’un haut-de-forme vintage, que je conserve précieusement dans sa boîte d’origine », dit Scarlett. 

Photo Ben Pelosse
  • Robe FASHIONABLE BRAT  

« J’ai lancé mon site de vente en ligne Fashionable Brat. On n’y retrouve que des pièces qui me plaisent et que je porte, dont cette robe florale hyper féminine. C’est l’univers de la pin-up contemporaine », partage l’artiste.  

Photo Ben Pelosse
  • Tailleur FASHION NOVA  

« Ma couleur favorite est le blanc. La coupe ample de ce pantalon confère l’allure d’un tailleur-jupe. J’aime laisser paraître un peu de lingerie dans mes silhouettes », confie Scarlett.  

4 questions mode à Scarlett 

Êtes-vous une femme d’un seul parfum ? 

Non, les parfums sont comme les vêtements, à chaque occasion son parfum. J’ai récemment découvert Good Girl de Carolina Herrera, sinon je passe de No5 de Chanel à Hypnotic Poison de Dior et Princess de Vera Wang. Le jour, je tends vers un parfum floral et le soir une déclinaison plus épicée. 

Photo courtoisie

Que recherchez-vous lorsque vous êtes en quête d’une pièce griffée ? 

J’aime beaucoup magasiner en ligne pour mes basiques, car tout est au bout des doigts. Tu connais ta taille et les marques qui te vont bien. Par contre, pour les achats plus importants, je me déplace en boutique. Je vais chez mes copains Louis [Vuitton], Christian [Louboutin] et Tiffany ! Je veux vivre une expérience et être conseillée. Je suis très classique. 

 J’investis dans les signatures de la maison. Chez Louis Vuitton, je vais opter pour le monogramme. Chez Louboutin, ce sera le modèle iconique. J’ai une approche de la petite robe noire, elle doit servir dans plusieurs circonstances. Mon manteau “militaire” Ralph Lauren en est un bel exemple.  

Où dénichez-vous vos costumes de scène ? 

Je n’achète pas mes costumes, ce sont des créations élaborées pour mes spectacles. Je collabore avec une corsetière pour les pièces qui nécessitent une construction particulière, sinon ma mère conçoit mes costumes avec moi. C’est un moment privilégié mère-fille.  

Quels conseils mode souhaitez-vous partager ? 

La règle est très simple, si vous dégagez le haut, vous couvrez le bas et vice-versa. En aucun cas, il n’est acceptable de porter une jupe « ras le minou ». Mesdames, il faut laisser un peu de suspense et faire place à l’imaginaire. Et rappelez-vous, vous ne voulez pas que l’on parle de vos vêtements, mais de vous. On veut entendre, que vous êtes belle, pas votre robe est belle ! 


► Ses bonnes adresses  

  • Louis Vuitton 
  • Tiffany & Co. 
  • Fashion Nova 
  • Sephora