/sports
Navigation

Vancouver 2010 : une décennie plus tard...

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympique d'hiver 2010 à Vancouver
©Daniel Mallard Cérémonie d'ouverture des jeux Olympique d'hiver 2010 à Vancouver

Coup d'oeil sur cet article

Il y a 10 ans, soit le 12 février 2010, la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Vancouver donnait le ton à des jours mémorables. Au cours des semaines suivantes, le Canada allait remporter 26 médailles, dont 14 d’or. Il est intéressant de constater qu’une décennie plus tard, plusieurs Québécois ayant marqué Vancouver demeurent présents dans l’actualité sportive. 

- Charles Hamelin

Deux médailles d’or lors d’une seule et même journée pour Charles Hamelin, le 26 février 2010. Après avoir triomphé à l’épreuve du 500 mètres, le patineur de vitesse courte piste contribuait, environ 30 minutes plus tard, à la victoire canadienne au relais 5000 m. Aujourd’hui âgé de 35 ans, Hamelin totalise maintenant cinq récompenses olympiques dans sa collection, lui qui a notamment ajouté une troisième médaille d’or, au 1500 m, aux Jeux de Sotchi (2014). Plus récemment, soit en mars 2018, celui qu’on surnomme «la locomotive de Sainte-Julie» a remporté le titre cumulatif lors des Championnats du monde disputés à Montréal. 

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympique d'hiver 2010 à Vancouver
Photo Daniel Mallard

- Marie-Philip Poulin

La hockeyeuse québécoise Marie-Philip Poulin n’avait que 18 ans quand elle a marqué les deux buts de l’équipe canadienne dans une victoire de 2 à 0 contre les États-Unis en finale du tournoi olympique à Vancouver. Depuis, cette fière Beauceronne a une fois de plus volé la vedette pour obtenir l’or à Sotchi, en 2014, avant d’ajouter une médaille d’argent aux Jeux de Pyeongchang, en 2018. Caroline Ouellette, Sarah Vaillancourt et Catherine Ward faisaient aussi partie de la formation nationale à Vancouver tout comme les gardiennes Charline Labonté et Kim St-Pierre. 

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympique d'hiver 2010 à Vancouver
Photo d'archives, MARTIN CHEVALIER

- Jasey-Jay Anderson

Médaillé d’or aux Jeux olympiques de Vancouver, à l’épreuve de slalom gérant en parallèle, le surfeur des neiges Jasey-Jay Anderson est un phénomène de la nature. À 44 ans, il demeure actif sur le circuit de la Coupe du monde. À Pyeongchang, en 2018, il était devenu le premier athlète canadien à prendre part à six Jeux olympiques d’hiver. Ses premiers Jeux? Ceux de Nagano, en 1998. 

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympique d'hiver 2010 à Vancouver
Photo d'Archives

- Patrice Bergeron

Membre de l’équipe canadienne de hockey masculin aux Jeux olympiques de Vancouver, le Québécois Patrice Bergeron a vécu un grand moment quand son coéquipier Sidney Crosby a inscrit le fameux «but en or». L’attaquant des Bruins de Boston a aussi participé à la conquête du Canada aux Jeux de Sotchi (2014). Dans la Ligue nationale de hockey, Bergeron a remporté la Coupe Stanley en 2011 et mis la main sur le trophée Frank J. Selke, décerné au meilleur attaquant défensif, à quatre occasions (2012, 2014, 2015 et 2017). 


Des médaillés québécois à la retraite

Le skieur acrobatique Alexandre Bilodeau avait parti le bal aux Jeux de Vancouver, le 14 février 2010, devenant le premier athlète olympique du Canada à remporter une médaille d’or en sol canadien. Il a d’ailleurs défendu son titre, quatre ans plus tard, à Sotchi.

Le patineur de vitesse québécois Mathieu Giroux a savouré l’or, en poursuite masculine, avec ses collègues Denny Morrison et Lucas Makowsky.

Le gardien Roberto Luongo, rappelons-le, était devant le filet du Canada lors de la victoire en prolongation contre les États-Unis en finale du hockey masculin. Il avait été préféré à Martin Brodeur et Marc-André Fleury.

La patineuse artistique Joannie Rochette a ému la planète en obtenant une médaille de bronze quelques jours seulement après le décès de sa mère.

En patinage de vitesse courte piste, Marianne Saint-Gelais a gagné deux médailles d’argent à Vancouver, soit au 500 mètres, puis à l’épreuve de relais. Les Québécoises Kalyna Roberge et Tania Vicent faisaient aussi partie de l’équipe.

Après une médaille de bronze au 500 m, François-Louis Tremblay a aidé le Canada à remporter l’or au relais. Les frères Charles et François Hamelin représentaient aussi le pays dans cette épreuve, tout comme Olivier Jean et Guillaume Bastille. 

* Les Jeux olympiques de Vancouver ont évidemment mis en vedette plusieurs autres athlètes québécois de renom, dont : le skieur alpin Erik Guay (cinquième en descente; cinquième au super-G) et le fondeur Alex Harvey (quatrième au sprint par équipes avec Devon Kershaw), pour ne nommer que ceux-là.