/world/pacificasia
Navigation

Chine: privé d’anniversaire pour cause de virus, il menace de s’immoler par le feu

Coup d'oeil sur cet article

Pékin | Furieux d’être forcé d’annuler son anniversaire pour cause d’épidémie, un Chinois a menacé de s’immoler par le feu à l’aide d’une ceinture de pétards, a rapporté mercredi l’agence de presse Chine nouvelle.  

Par crainte de contagion, les rassemblements sont interdits un peu partout en Chine depuis fin janvier. Terrifiés par le virus, la plupart des Chinois préfèrent de toute façon rester chez eux.  

Ce n’était pas le cas d’un habitant de Chongqing (sud-ouest), qui avait prévu d’organiser un banquet de 10 tables pour son anniversaire à la fin du mois dernier.  

Jusqu’à ce que les autorités locales lui signifient que la fête ne pourrait avoir lieu pour cause d’épidémie.  

Furieux, l’homme de 59 ans s’est présenté devant son comité de quartier (le relais du régime communiste au niveau résidentiel), a rapporté l’agence de presse officielle.  

Il s’est ceinturé de pétards puis s’est aspergé d’essence avant de brandir un briquet, «menaçant le comité de quartier afin qu’il autorise le banquet d’anniversaire», selon Chine nouvelle.  

Le parquet l’a inculpé mardi de trouble à l’ordre public, a ajouté l’agence.  

L’épidémie de pneumonie Covid-19 causée par le virus a contaminé depuis décembre près de 45 000 personnes en Chine, dont plus de 1100 mortellement.