/sports/racing
Navigation

Deux séances d’essais libres cruciales en NASCAR

Premiers tours de roues de Raphaël Lessard, jeudi, au mythique circuit de Daytona

TruNorth Global 250
Photo courtoisie, Écurie Kyle Busch Motorsports Le jeune pilote québécois Raphaël Lessard disputera demain la première de ses 23 épreuves dans la série des camionnettes Gander Outdoors de NASCAR.

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Raphaël Lessard n’avait jamais mis les pieds à Daytona avant d’atterrir, mercredi, à l’aéroport situé à proximité du mythique circuit du même nom.

« Quand je suis débarqué de l’avion, a-t-il indiqué en entrevue téléphonique au Journal, je me suis dit “là, c’est bien vrai, me voilà arrivé à Daytona”. C’est un rêve devenu réalité. Vous ne savez pas comment j’ai hâte d’y courir. Le premier coup d’œil est impressionnant. Ce complexe est immense. »

Le jeune pilote de Saint-Joseph-de-Beauce donnera le coup d’envoi, ce jeudi soir, à sa première saison à temps plein dans la série des camionnettes Gander Outdoors, troisième division majeure du NASCAR.

Rouler en peloton

Grâce à un simulateur très perfectionné, mis à sa disposition par Toyota, Lessard a certes pu se familiariser avec ce tracé, mais c’est quand il s’installera derrière le volant, ce jeudi après-midi, qu’il éprouvera de véritables sensations.

« Nous nous sommes très peu entraînés sur le simulateur, a expliqué Lessard, pour la simple et bonne raison qu’on n’apprend rien en roulant tout seul. Ce n’est pas compliqué, à Daytona, c’est le pied au plancher.

« C’est plutôt en peloton que tout se passe. Et à cet égard, j’ai beaucoup à apprendre. »

Plus de 190 m/h

L’an dernier, les pilotes les plus rapides en entraînement ont franchi la barrière des 192 milles à l’heure de moyenne au tour en camionnettes.

Les deux séances d’essais libres, prévues jeudi en fin de journée, seront donc d’une importance capitale pour le pilote québécois de 18 ans.

« Je vais boucler un ou deux tours en solitaire avant de me ranger derrière les autres pour découvrir le comportement de ma camionnette. L’aspiration est le nerf de la guerre à Daytona. Ces deux sorties [qui totaliseront 75 minutes] seront cruciales. »

La séance de qualifications aura lieu vendredi à 15 h 10. Le drapeau vert de l’épreuve de 100 tours (250 milles), lui, sera agité vers 19 h 30, en soirée.

Papa en panne

François Lessard ne compte plus les milliers de kilomètres qu’il a parcourus ces dernières années pour suivre son fils Raphaël aux quatre coins des États-Unis.

Mais voilà que son périple de Saint-Joseph-de-Beauce, où il réside, vers la Floride a été interrompu en Caroline du Nord, mardi soir, lorsque sa camionnette est tombée en panne.

« Et dire qu’avant de partir, a-t-il expliqué, quand il nous a contactés par téléphone, on avait procédé à une vérification complète de la mécanique. Nous avons couché dans la camionnette. »

La bonne nouvelle, c’est que François a pu poursuivre sa route, nous a-t-il confirmé, après une visite chez un concessionnaire.

Las Vegas après Daytona

François et son épouse Chantal sont partis de la maison pour un bon bout de temps puisque de Daytona, ils se rendront par la suite vers Las Vegas, où sera présentée la deuxième course de fiston la semaine prochaine.

« Au retour du Nevada, a-t-il dit, ce sera plus d’une quarantaine d’heures de route qui nous attend avant de rentrer en Beauce. »

Mais bon, François garde le moral en sachant que son fils est entre bonnes mains au sein de l’écurie KBM. Raphaël n’a plus à se taper ses randonnées interminables comme par le passé. Au contraire, il a sa place à bord de l’avion nolisé de l’équipe pour retourner après chaque épreuve à Mooresville, en Caroline du Nord, où il est hébergé.

« Il y a des choses plus graves que ça qui se passent dans la vie », de faire remarquer François, qui ne compte plus les sacrifices pour assurer le bien-être de son fils.

Le connaissant, il doit sûrement se dire qu’il préfère que ce soit sa camionnette qui tombe en panne plutôt que celle de Raphaël sur la piste.

La course en direct au Québec

Les amateurs de stock-car québécois seront comblés d’apprendre que la chaîne RDS 2 présentera la plupart des 23 courses de Lessard en direct sur ses ondes, à commencer par la première étape de la saison qui aura lieu à Daytona, vendredi soir.

En revanche, selon nos informations, le réseau ne diffusera en 2020 que sept épreuves de la discipline-reine du NASCAR, dont le Daytona 500 ce dimanche, alors qu’aucune étape de la Série Xfinity n’est prévue à son horaire cette année.