/sports/football
Navigation

Cinq joueurs du Rouge et Or au Défi Est-Ouest

Ils affronteront l’élite du football universitaire au pays

rouge or football
Photo d’archives, Simon Clark Kean Harelimana avait comme objectif de prendre part au Défi Est-Ouest quand il est arrivé à l’Université Laval. Le secondeur extérieur du Rouge et Or aura la chance de le faire le 9 mai.

Coup d'oeil sur cet article

Le Rouge et Or de l’Université Laval comptera cinq représentants au Défi Est-Ouest qui se déroulera à Carleton, le 9 mai, et qui réunira les meilleurs joueurs au pays admissibles au repêchage de la LCF de 2021.

Les heureux élus sont le secondeur extérieur Kean Harelimana, le demi de coin Zack Fitzgerald, le demi-inséré Mathieu Robitaille, le centre arrière Félix Garand-Gauthier et le botteur David Côté. 

« Quand je suis arrivé à Laval, c’était un de mes objectifs de participer au Défi Est-Ouest, a raconté Harelimana. Je suis bien content d’avoir atteint cet objectif. C’est la première étape dans mon désir d’évoluer dans la LCF. La première image est toujours importante. La première impression reste longtemps et je veux bien faire, mais en demeurant à l’intérieur de mes moyens et non à tenter de trop en faire. Je dois bien faire techniquement et fournir mon meilleur effort. »

Robitaille « en pleine forme »

Ralenti par les blessures la saison dernière, Robitaille n’a pas connu une saison à la hauteur de ses attentes. Il avait brillé en 2018 en deuxième moitié de saison et dans les séries éliminatoires, mais une fracture de stress subie pendant la saison morte l’a ralenti l’an dernier, en début de saison, avant qu’il se blesse lors du dernier match de l’année à Sherbrooke.

« Je suis maintenant en pleine forme, a assuré Robitaille. Je suis bien remis de ma saison et je me sens comme neuf. Je ne peux pas dire que je suis surpris de ma sélection, mais je suis vraiment content que les entraîneurs aient soumis mon nom. L’important sera d’avoir du plaisir et de profiter pleinement de l’expérience. Je veux m’améliorer au contact de nouveaux entraîneurs et de très bons joueurs, et ramener de nouvelles connaissances. »

Contrairement à Harelimana qui désire faire le saut dans la LCF dès 2021, Robitaille veut compléter son parcours de cinq années universitaires. « J’ai un intérêt pour la LCF, mais je ne base pas ma carrière là-dessus, a mentionné le produit des Titans de Limoilou. Je veux me concentrer sur les années qui me restent à Laval avec mes amis. »

Retrouvailles

Harelimana, Fitzgerald et le secondeur hybride Redha Kramdi, des Carabins de l’Université de Montréal, se retrouveront. Ils ont évolué trois ans avec les Cheetahs de Vanier et ils sont demeurés en contact étroit.

« C’est spécial de pouvoir rejouer ensemble, a indiqué Harelimana. On savait que c’était une possibilité qui existait et nous sommes contents que ça se produise. Nous sommes demeurés proches et on se parle toutes les semaines. »

Le Défi Est-Ouest sera disputé à Carleton pour une deuxième année consécutive. L’an dernier, lors de la 17e édition, l’équipe de l’Ouest, menée par le pivot montréalais Adam Sinagra des Dinos de Calgary, avait remporté une victoire facile par la marque de 35-17, signant un quatrième gain consécutif.