/qubradio
Navigation

Parti québécois: Gilles Duceppe décèle une «faiblesse» dans la candidature de Guy Nantel

Gilles Duceppe
Photo courtoisie Gilles Duceppe

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien chef du Bloc québécois Gilles Duceppe affirme avoir décelé une «faiblesse» dans la candidature de l’humoriste Guy Nantel, qui s’est lancé jeudi dans la course à la direction du Parti québécois (PQ).  

• À lire aussi: Parti québécois: Guy Nantel se lance dans la course à la direction  

«J’ai vu une seule faiblesse. Quand il a dit: “Je ne sais pas, si jamais je perds, je ne sais pas si je serai candidat.” Je pense que ça, c’est une erreur», a expliqué M. Duceppe à l’émission Franchement dit, à QUB radio, jeudi.      

Guy Nantel a répondu à un journaliste que, s’il ne gagne pas la course à la chefferie du Parti québécois le 19 juin, son «idée n’est pas encore faite» concernant la possibilité qu'il soit tout de même candidat pour le PQ aux prochaines élections provinciales.   

ÉCOUTEZ l’entrevue de Gilles Duceppe sur QUB radio:  

Métier d’humoriste  

Selon Gilles Duceppe, le métier d’humoriste de M. Nantel n’est aucunement un obstacle à la possibilité qu'il succède à Jean-François Lisée à la tête du Parti québécois.  

«Moi, je n’exclus personne au départ. Sinon, ça serait dire qu’en démocratie, certains ont le droit de se présenter, d’autres pas», a commenté l’analyste politique.  

M. Duceppe ne se demande pas si ce que proposera Guy Nantel sera «à gauche ou à droite, mais quelle sera la proposition concrète à un problème concret que l’on rencontre».         

«On a vu des gens d’affaires faire très bien, et des gens d’affaires n’aller nulle part. Moi, je dis: “Jugeons à la performance.” Je n’ai pas de critères autres que celui de la rigueur, de la détermination, de la franchise et de la transparence», a-t-il ajouté.       

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions