/news/transports
Navigation

REM: peu de stations changent de nom

REM: peu de stations changent de nom

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Très peu de stations du Réseau express métropolitain (REM) vont changer de nom par rapport à ce qui avait été annoncé en 2016. 

Seuls les noms de quatre stations ne ressembleront pas aux choix initiaux, a annoncé le REM jeudi. Ainsi la station Tecnoparc Montréal deviendra Marie-Curie, celle de Sainte-Anne-de-Bellevue s’appellera L’Anse-à-l’Orme, celle nommée Rive-Sud sera Brossard et l’A40 se nommera finalement Côte-de-Liesse. 

Quatre autres stations adopteront un nom légèrement modifié. 

Le sort de la station Griffintown qui pourrait être nommé en l’honneur de l’ancien premier ministre Bernard Landry n’a toutefois pas été dévoilé. 

«Une annonce concernant la station dans le secteur Griffintown sera faite ultérieurement en collaboration avec la Ville de Montréal», a précisé le REM par communiqué, jeudi. 

Pour déterminer les noms, le REM dit s’être basé sur trois principes. Les stations liées à des dessertes existantes allaient conserver le même nom pour ne pas confondre la clientèle, des noms utilisés pour d’autres stations de transport en commun allaient être évités et le lieu géographique de la station allait être privilégié pour l'identifier. 

Le REM compte 26 stations sur un réseau de 67 kilomètres qui couvre la Rive-Sud, l’ouest de l’île de Montréal ainsi que la couronne nord.