/entertainment/tv
Navigation

Vedettes à poil, public au rendez-vous

En regardant Stars à nu à TF1, on peine à concevoir qu’une telle émission pourrait voir le jour au Québec

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne française TF1 a marqué un grand coup cet hiver en présentant Stars à nu, une nouvelle émission dans laquelle des vedettes se déshabillent pour sensibiliser le public aux tests de dépistage du cancer... tout en générant de grosses cotes d’écoute.

Diffusé deux vendredis soir d’affilée, le programme produit par Arthur, l’homme derrière La Fureur et Loft Story, a rallié plus de 3,5 millions de téléspectateurs, permettant au réseau de coiffer tous ses rivaux, selon Médiamétrie.

Au cours du premier rendez-vous, les Français ont regardé sept personnalités masculines présenter au mythique Lido de Paris une chorégraphie qu’ils avaient apprise et répétée au cours des semaines précédentes. Le vendredi suivant, c’était au tour des femmes de s’exécuter. Ces dernières ont terminé leur numéro en retirant le haut, alors que leurs homologues masculins avaient retiré le bas.

En entrevue au Figaro, Arthur n’a pas qualifié l’exercice de « striptease », mais plutôt d’« effeuillage glamour ».

Au Québec ?

Est-ce qu’une émission du genre pourrait voir le jour au Québec ? Les chances paraissent minces. Certes, la pièce Ladies Night, dans laquelle Guillaume Lemay-Thivierge et compagnie se dénudent sur scène, continue d’attirer les foules après 900 représentations. Mais trouver une douzaine d’artistes qui voudraient faire pareil à l’écran, devant une salle pleine et plus d’un million de personnes, c’est une autre paire de manches. Même si leurs parties intimes sont floutées. 

Hormis Maripier Morin, qui a relevé le défi dans Mais pourquoi ?, sa série documentaire présentée à Z, on peine à trouver d’autres exemples récents.

Et pour suivre l’exemple de Stars à nu, il faudrait recruter de véritables personnalités. Car sans être nécessairement d’énormes pointures, les vedettes repêchées par TF1 sont loin d’être des bouche-trous de bas étage. Chez les hommes, on signalait notamment un mannequin (Baptiste Giabiconi), un ancien champion de patinage artistique (Philippe Candeloro) et deux animateurs télé (Bruno Guillon, Alexandre Devoise). Chez les femmes, on remarquait une chanteuse (Fanny Leeb), deux ex-Miss France et trois actrices.

Sans surprise, la diffusion de Stars à nu a provoqué un déluge de commentaires sur Twitter et Facebook, certains respectueux et positifs ; d’autres déplacés et empreints de jugement. Chose certaine, l’émission a marqué les esprits. On n’a qu’à jeter un coup d’œil au nombre impressionnant de mentions dans les médias pour s’en rendre compte.