/world/usa
Navigation

Agressions sexuelles: poursuite contre le magnat de la mode Peter Nygard

Agressions sexuelles: poursuite contre le magnat de la mode Peter Nygard
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK – Le magnat canadien de la mode Peter Nygard fait l’objet d’un recours collectif déposé dans l’État de New York par une dizaine de femmes qui l’accusent d’agressions sexuelles et de trafic sexuel dans sa luxueuse résidence des Bahamas.  

La requête a été déposée jeudi au nom de 10 plaignantes, dont l'identité n'a pas été dévoilée, lesquelles réclament des dommages et intérêts ainsi qu’un procès devant jury contre Peter J. Nygard, Nygard Inc., Nygard International Partnership et Nygard Holdings Ltd.   

Dans les documents soumis au tribunal, il est allégué que trois plaignantes n'avaient que 14 ans lorsqu’elles ont été violées, tandis que deux autres en avaient 15. Neuf des femmes sont des citoyennes des Bahamas et la dixième est une Américaine, selon le Winnipeg Free Press.   

La poursuite allègue que Nygard et ses entreprises organisaient des soirées au cours desquelles de jeunes femmes étaient invitées dans la luxueuse propriété des Bahamas de Nygard pour des séances de photos gratuites, des manucures, des pédicures et des massages.   

Selon les plaignantes, ces rassemblements étaient en réalité une couverture pour «faciliter son réseau de trafic de sexe».   

L’avocat de Peter Nygard a réfuté les allégations en les qualifiant de «complètement fausses, sans fondement».