/finance
Navigation

Hydro-Québec s’attaque à l’accessibilité des bornes de son Circuit électrique

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

SEPT-ÎLES – Hydro-Québec prend des mesures concrètes pour assurer l’accessibilité de son Circuit électrique aux personnes qui sont à mobilité réduite.  

La société d’État réagit au reportage de TVA Nouvelles de novembre dernier dans lequel un citoyen de Sept-Îles, Christian Ratté, dénonçait le peu d'empathie qu'elle exprimait sur cette question.  

Depuis, Hydro-Québec a fait son mea culpa et a fait de Christian Ratté un collaborateur pour améliorer l’accès à ses installations.  

«Il y a vraiment une sensibilité. Au début, je n’avais aucune écoute de leur part. Ils ne s’étaient pas penchés sur le sujet», a dit M. Ratté, vendredi, en entrevue avec TVA Nouvelles.  

À l’invitation d’Hydro-Québec, Christian Ratté s’est récemment rendu chez deux fournisseurs de bornes électriques.  

Des modifications pour améliorer l’accès aux personnes à mobilité réduite lui ont été présentées.  

Sur un des deux modèles de bornes utilisés par Hydro-Québec, celui de la compagnie AddÉnergie, l’écran et les boutons de contrôle seront abaissés et les pistolets de recharge seront déplacés un peu plus à l’avant.  

Aussi, les emplacements des poteaux de protection et de la borne de recharge sur sa dalle de béton ont aussi été repensés pour assurer l’accès aux personnes à mobilité réduite.  

«C’est sûr que ce ne sera jamais complètement parfait, mais il y a une grosse amélioration par rapport aux anciens systèmes», s'est réjoui M. Ratté.  

«Effectivement, ce n’était pas parfait», a admis le porte-parole d'Hydro-Québec Louis-Olivier Batty. «On remercie M. Ratté de nous avoir aidés à rendre nos bornes accessibles.»  

Hydro-Québec sensibilisera aussi ses partenaires pour assurer des espaces de stationnement suffisamment grands autour de ses bornes pour les personnes à mobilité réduite.  

«On a environ 300 bornes de recharge rapide qui sont en service au Québec. On prévoit en installer près de 1600 sur les 10 prochaines années, donc ça arrive à un bon moment pour qu’on puisse corriger la situation, apporter des améliorations et s’assurer que les bornes sont accessibles à tout le monde», a poursuivi M. Batty.  

Christan Ratté ne doute plus de la bonne foi d’Hydro-Québec pour améliorer l’accès à ses bornes de recharge, mais compte bien être très attentif au déploiement du Circuit électrique au cours des prochaines années.