/lifestyle/family
Navigation

Le «bébé» de Brigitte Leblanc

0216 Animaux
Photo courtoisie Brigitte Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Celle que l’on surnomme « la belle gitane des Îles-de-la-Madeleine » nous parle avec amour de Lucky, son « bébé », une petite chatte rescapée de Floride.

Quelle est la raison qui vous a poussée à avoir ce chat chez vous ?

Il y a neuf ans, mon mari était carrossier et son garage était près d’une réserve indienne en Floride. Un jour, il a vu une portée d’environ 10 chatons errants. Sauvages et mal nourris, les chatons buvaient de l’eau contaminée par une flaque d’huile. Lucky, qui était la plus petite du lot, est alors venue vers lui. C’est ce qui l’a sauvée. Mon mari l’a ramenée à la maison pour moi. En touchant ce petit chaton, je suis tombée en amour. Je l’ai adopté. Je lui ai sauvé la vie. C’est mon bébé, moi qui n’ai pas eu d’enfant. C’est une boule d’amour. Je l’appelle « mon petit cadeau de la vie ». Elle est vraiment importante dans ma vie, pour mon équilibre.

Pourquoi ce nom ?

Je l’ai appelé Lucky, car elle est chanceuse d’être en vie et de nous avoir trouvés. Le garage de Kevin, mon mari, se trouvait aussi sur la rue Lucky.

Comment décrire en quelques phrases la personnalité de votre animal ?

Je l’ai élevée comme un chien. Elle est très intelligente. Je lui parle et elle comprend tout. Elle m’écoute. C’est un « chat-chien » ! Elle est indépendante, mais reste très chaleureuse. Elle peut être très possessive avec moi et espiègle aussi. Elle a mon caractère : elle est hyperactive et toujours en mouvement. Elle n’est pas peureuse. Elle n’a même pas peur du diable. Un jour, elle est partie après un pitbull qui était dans notre cour arrière et l’a chassé. 

Racontez-nous un fait cocasse, inusité ou particulier concernant votre animal.

Je passe six mois au Québec et Lucky reste en Floride avec mon mari. Quand je lui parle au téléphone, elle miaule et elle lèche le téléphone ! C’est un peu elle qui nous rapproche quand on est loin un de l’autre, Kevin et moi. 

Racontez-nous un de ses mauvais coups.

La fois où elle est tombée sur mes accessoires de spectacle : tous mes foulards, mes bas de nylon et mes bijoux. Elle a tout défait et mis en pièces. C’est le seul mauvais coup, car à part cela, on trouve qu’on a un chat parfait !

Quelle est son activité préférée ?

Je joue à la balle avec elle, comme avec un chien. Elle ne se tanne pas. C’est un « chat-chien ». 

Quel est son endroit préféré ?

Dans mon lit. Quand je suis là, elle aime bien faire la sieste avec moi, l’après-midi.  

Qu’auriez-vous aimé savoir avant d’obtenir cet animal ?

Rien, mais j’aurais aimé être là le jour où Kevin a trouvé les chatons sauvages. J’en aurais pris un deuxième pour le sauver d’une mort quasi certaine. Lucky aurait eu un compagnon.

Qui s’occupe de votre animal lorsque vous partez ?

Quand je reviens au Québec, c’est Kevin qui s’en occupe dans notre maison en Floride. Au fil du temps, ils sont devenus de
bons complices.

Que représente Lucky pour vous ?

Lucky a changé ma vie. Avec sa présence et tout l’amour qu’elle me donne, j’ai passé au travers de beaucoup de choses, grâce à elle : l’ennui de ma famille, si loin de moi ; le décès de ma sœur Colette, etc. 

À propos de Brigitte Leblanc

  • Chanteuse country, elle a lancé en octobre son neuvième album en carrière, intitulé Mon cœur est une île, réalisé par Paul Daraîche. 
  • Dans son premier livre, Je ne serais jamais partie, elle parle de sa vie d’artiste.