/news/currentevents
Navigation

Assassinat dans un salon de barbier

On ne sait pas si la victime atteinte par balle a été attaquée dans le commerce ou si elle s’y est réfugiée

homme décédé par balle
Photo Amélie St-Yves Des policiers comme l’enquêteur sur la photo ont saisi du matériel à l’intérieur du salon Improved Kuts, dimanche. Le commerce est situé à côté d’une garderie.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 40 ans atteint par balle a été trouvé mort à l’intérieur d’un salon de barbier de l’arrondissement Saint-Laurent, à Montréal, samedi soir.

Le meurtre est survenu vers 21 h, près de l’intersection du boulevard Décarie et de la rue MacDonald. Des coups de feu ont été tirés, confirme le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La victime a été atteinte d’au moins une balle au thorax, selon Steve Fiset, d’Urgences-Santé. Les ambulanciers ont trouvé l’homme à l’intérieur du salon de barbier Improved Kuts de la rue MacDonald. 

M. Fiset précise que l’homme est décédé sur les lieux, et qu’aucune manœuvre de réanimation n’a été tentée, outre les vérifications de base.

Le mystère planait toujours, dimanche, à savoir si l’homme a été tiré directement à l’intérieur du salon, s’il s’y est réfugié, ou s’il y a été transporté avant l’arrivée des secours.

Le suspect a pris la fuite et personne n’avait encore été arrêté dimanche, selon la police de Montréal.

Les voisins rencontrés par Le Journal n’ont rien vu ni entendu samedi soir. Seul un homme s’est souvenu avoir vu un individu courir de façon suspecte.

Des résidents du coin ont toutefois rapporté qu’il y avait très souvent des attroupements en face du salon Improved Kuts et du métro Côte-Vertu, situé tout près. Certains ont attribué l’homicide à un règlement de comptes lié aux gangs de rue.

« Il est trop tôt pour le dire, mais ça fait partie des hypothèses qui seront évaluées par les enquêteurs », a indiqué Véronique Comtois, du SPVM.

Périmètre

Le périmètre de sécurité, installé depuis samedi soir, est resté en place jusqu’en milieu d’après-midi dimanche. Les policiers entraient et sortaient avec du matériel saisi au salon.

Le président de l’organisme de développement économique Quartier D, Berj Merdjanian, s’est présenté sur place et a déploré la tournure des événements.

« Ça pourrait arriver n’importe où à Mont-réal, mais c’est arrivé ici. C’est une surprise parce qu’il arrive des petites choses ici, mais jamais quelque chose comme ça », a-t-il mentionné.


♦ Il s’agit du deuxième homicide à survenir sur le territoire de Montréal en 2020.