/sports/baseball
Navigation

Chris Speier se croise les doigts

L’ancien joueur des Expos souhaite le retour du baseball à Montréal

Chris Speier
Photo d’archives Aujourd’hui adjoint du gérant Dusty Baker avec les Astros, Chris Speier a porté l’uniforme des Expos de 1977 à 1984.

Coup d'oeil sur cet article

WEST PALM BEACH  |  Les dernières déclarations de Stephen Bronfman et de Rob Manfred au sujet du retour possible du baseball majeur à Montréal se sont répandues comme une traînée de poudre. Parmi ceux qui souhaitent aux amateurs québécois de revivre cette expérience, il y a l’ancien joueur des Expos Chris Speier. 

Croisé au camp des Astros de Houston, où il est l’un des adjoints du gérant Dusty Baker, Speier est très heureux de ce qu’il a entendu au cours des derniers jours au sujet du projet de Stephen Bronfman. 

« J’espère de tout cœur que les gens de Montréal pourront ravoir du baseball, a souligné Speier lors d’une entrevue avec Le Journal de Montréal, lundi. J’espère qu’ils pourront mener ce projet à bon port. 

« Je souhaite aussi qu’ils puissent avoir un stade au centre-ville, comme c’est prévu dans les plans. Ils doivent faire les choses correctement dans ce projet, parce que Montréal est une bonne ville de baseball. Il y a une grande histoire de baseball dans cette ville. »

Deux villes, vraiment ?

Toutefois, Speier n’est pas vendu par le projet de villes-sœurs entre Montréal et Tampa Bay proposé par Stuart Sternberg et Stephen Bronfman. Et ce, même s’il a été approuvé par le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred. 

« Je ne suis pas sûr que c’est une bonne idée, a précisé l’ancien arrêt-court. Je le vois davantage comme une étape d’un processus pour déménager les Rays à Montréal de façon permanente.

« La garde partagée, ce serait un cauchemar sur le plan logistique pour l’équipe concernée. »

Speier sait de quoi il parle. Il a joué 19 saisons dans le baseball majeur et il en compte la moitié comme entraîneur. Il espère juste que son souhait se réalisera. 

Toro enthousiaste

Mis au courant des dernières nouvelles concernant le retour possible du baseball à Montréal, Abraham Toro est content de voir que le projet de Stephen Bronfman et de ses associés progresse dans la bonne direction. 

« Même si je joue avec les Astros, j’aimerais bien disputer au moins un match à Montréal au cours de ma carrière, a indiqué le Québécois, avant son premier entraînement de la saison. Ça serait plaisant de pouvoir jouer devant les gens qui m’ont soutenu depuis mes débuts. 

« Les gars m’en parlent un peu dans le vestiaire. Il n’y a plus vraiment de joueurs qui ont joué avec ou contre les Expos. L’année passée, A.J. Hinch (l’ex-gérant) me parlait beaucoup de Montréal et du plaisir qu’il avait eu à y jouer. J’espère que je pourrai le faire aussi. »

Bronfman a déclaré au collègue Réjean Tremblay qu’il deviendrait propriétaire minoritaire des Rays de Tampa Bay d’ici quelques mois. Un développement important, même si Sternberg l’a contredit dès le lendemain. 

Nouveau contrat 

Lundi, le Québécois Alex Anthopoulos a reçu une prolongation de contrat et une promotion des Braves d’Atlanta. Le pacte est valide jusqu’en 2024. 

Il est devenu président des opérations baseball de la formation de la Géorgie. Si l’échéancier de Bronfman est exact et qu’une équipe du baseball majeur débarque à Montréal en 2024, Anthopoulos pourrait donc devenir disponible pour l’un des postes importants de cette nouvelle organisation. 

Avant d’arriver à cette conclusion, il reste encore beaucoup d’étapes à franchir. Par contre, les pièces du casse-tête semblent vouloir tomber au bon endroit.