/news/politics
Navigation

Coronavirus: l'avion pour évacuer les Canadiens du Diamond Princess est en route

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | L'avion qui doit ramener les Canadiens coincés à bord du navire de croisière Diamond Princess, présentement en quarantaine en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus, a décollé vers le Japon, lundi. 

«L'avion est maintenant en route pour Tokyo. L'embarquement des Canadiens est prévu mardi, heure locale, pour retour au pays. Les passagers seront contrôlés avant l’embarquement», a annoncé le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, sur son compte Twitter. 

Ottawa avait annoncé samedi avoir nolisé un avion afin d'aller chercher les quelque 250 Canadiens coincés à bord du navire de croisière en quarantaine. Cependant, les ressortissants du Canada qui sont déjà contaminés par le virus ou qui éprouvent des symptômes ne pourront pas monter à bord de l'appareil, avait précisé le gouvernement. 

Ces croisiéristes seront transférés dans le système de santé japonais. 

Les passagers du navire ne seront pas au bout de leur peine à leur retour au pays. Après un passage à la base de Trenton, en Ontario, ils seront envoyés à l’Institut de formation NAV Canada située à Cornwall, où ils devront traverser une nouvelle quarantaine de 14 jours. 

Placé en quarantaine dans le port de Yokohama depuis le début du mois, le Diamond Princess est devenu un véritable foyer d'incubation pour le COVID-19. Lundi, le ministère de la Santé du Japon a fait savoir que 454 passagers et membres d'équipage ont été infectés depuis le début de la quarantaine, sur quelque 3700 personnes à bord. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.