/sports/soccer/impact
Navigation

Fanni est au bon endroit

Coup d'oeil sur cet article

SAN JOSÉ |  De tous les joueurs de l’Impact, Rod Fanni est sans doute celui qui était le plus heureux de participer au camp d’entraînement.

C’est que, voyez-vous, même s’il disputera une troisième saison sous les couleurs bleu-blanc-noir, il n’avait encore jamais eu l’occasion de vivre un camp d’entraînement.

Lors de sa première saison, en 2018, il est arrivé au tout début de la saison alors que l’an passé, on lui a demandé de revenir à la fin de l’été.

« C’est la première fois que je fais un stage et c’est bien, surtout avec les partenaires. Quand on fait tout en accéléré, ce n’est pas facile », a avoué le vétéran de 38 ans qui semble toujours être grande forme avec son air encore juvénile.

Et qu’a fait Fanni pendant qu’il attendait de se retrouver du boulot l’an passé ? Il est resté à Montréal, lui qui ne cache pas son amour pour la métropole.

Il a d’ailleurs laissé savoir que son voisin et ami, Bacary Sagna, était toujours en ville même si l’Impact a choisi de ne pas lui offrir un nouveau contrat pour 2020.

La ville exerce donc un attrait non négligeable que l’Impact devra tenter d’utiliser dans son recrutement.