/sports/soccer/impact
Navigation

L’arrivée de Luis Binks officialisée

L’arrivée de Luis Binks officialisée
Photo courtoisie, Spurs de Tottenham

Coup d'oeil sur cet article

SAN JOSÉ | L’Impact a confirmé mardi avoir fait l’acquisition du jeune défenseur central de 18 ans Luis Binks.  

Le produit de l’Académie de Tottenham Hotspurs a rejoint le camp de l’équipe il y a deux semaines comme joueur à l’essai.  

Malgré son jeune âge, il s’est rapidement imposé comme un défenseur très fiable, confiant et doté d’une belle qualité de passe.  

Binks, qui fait 6 pi 2 po et 190 lb, ajoute du gabarit à l’unité défensive, ce qui ne sera pas une vilaine chose sur les phases arrêtées. On ne connaît pas la somme qui a été déboursée pour assurer son transfert, et comme celui-ci vient de se produire, il ne sera pas admissible pour le match de mercredi soir contre Saprissa.  

Foot d’homme  

Binks, qui était perçu comme l’un des plus beaux espoirs des Spurs, a été candide en expliquant pourquoi il a choisi de quitter le confort de Tottenham pour l’Amérique du Nord.  

« Je suis parti parce que je voulais jouer du football pour homme au plus haut niveau possible et Montréal était le meilleur endroit pour le faire puisque j’ai la chance d’être entouré de bons joueurs et de Thierry Henry », a-t-il expliqué.  

Bref, il voulait avoir sa chance chez les professionnels, ce qui se faisait attendre à Londres et, heureux hasard, Henry et lui partagent le même agent.  

« Je crois que Thierry m’a observé et il a aimé ce qu’il a vu. Je ne crois pas que je suis ici seulement parce que nous avons le même agent. »  

Le jeune a vite paru à l’aise et cela s’explique par le fait que le style de jeu de la MLS ressemble à celui avec lequel il a grandi. « Le tempo, particulièrement dans le match contre Orlando, était très élevé. C’est aussi très physique et ça rappelle un peu le foot pratiqué en Premier League. »  

Beau parcours  

En 2019-2020, il a disputé plus de 2000 minutes avec les formations U18, U19 et U23 du club londonien, en plus d’être titularisé huit fois en Premier League 2 avec la formation des moins de 23 ans.  

Il affiche toutefois beaucoup de confiance malgré son jeune âge et ne déteste pas prendre les choses en main.  

« J’essaie d’être mature dans la façon dont je joue. Je veux être organisé et ça me différencie des autres jeunes de 18 ans, même si je suis encore jeune. »  

Le directeur sportif de l’Impact, Olivier Renard, a rapidement été conquis par le jeune, en qui il voit une forte marge de progression.  

« C’est un jeune joueur au très haut potentiel, a-t-il indiqué dans un communiqué. Il s’agit d’un défenseur doté d’une qualité de passe et de relance élevée, qui a démontré une belle maturité sur le terrain. »  

On pourrait ajouter que Binks cadre parfaitement dans la philosophie de Renard, qui est d’acquérir de jeunes joueurs qui possèdent un fort potentiel de revente lucrative.