/24m/job-training
Navigation

TI : trois compétences recherchées

Software developer working
Impact Photography - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Selon un palmarès LinkedIn, si les aptitudes humaines comme la créativité ou la capacité de travailler en équipe demeurent importantes dans les milieux de travail, certaines compétences technologiques sont tout aussi essentielles. On en décrypte trois.  

Les chaînes de blocs

Au Québec, les spécialistes de cette technologie de cryptage ne sont pas nombreux. Pourtant, la « blockchain », apparue en 2009 et encore méconnue, n’est plus uniquement réservée à l’échange de cryptomonnaies. Au sein des gouvernements ou des universités, mais aussi dans l’industrie automobile, dans le monde des assurances ou dans le secteur juridique, elle est de plus en plus utilisée, que ce soit pour faire transiter des documents légaux ou acheminer un contrat à un client, par exemple. Des outils faciles d’utilisation existent : apprenez à les utiliser. 

L’infonuagique

Avec le « cloud », finie, la perte de documents et bienvenue dans l’ère de l’accès universel à toutes vos données, et ce, où que vous soyez. Utiliser une plateforme d’infonuagique n’a rien de bien sorcier, direz-vous. Certes. Mais alors que le nuage se répand de façon tentaculaire dans les entreprises, les compétences de ceux qui se sont spécialisés en conception de systèmes infonuagiques seront de plus en plus prisées. 

Le raisonnement analytique

Qualité primordiale de tout scientifique, le raisonnement analytique est aussi la compétence principale des analystes de données, qui sont, vous vous en doutez, très recherchés dans un écosystème d’affaires qui a fait des données son nouvel or noir. Acquérir des connaissances en la matière, c’est devenir un allié stratégique capable de prendre les meilleures décisions d’affaires et d’identifier les meilleurs axes de développement.