/24m/chronicle
Navigation

Humour, podcast et Final Fantasy VII avec Maxime Gervais

Humour, podcast et Final Fantasy VII avec Maxime Gervais

Coup d'oeil sur cet article

Humoriste au sein des Pic-Bois et auteur-compositeur-interprète, Maxime Gervais est également un geek qui va jusqu’à consacrer une chanson entière — «Mon coloc», tirée de son album «Le héros de la ville» — à un jeu culte: Final Fantasy VII. 

Ça tombe bien, une version au goût du jour sera bientôt relancée. On en a donc parlé avec le fan qui, de son côté, se tient diablement occupé. 

Ce 22 février au Théâtre Sainte-Catherine, tu participes au Téléthon des Pic-Bois. Mais qu’est-ce? 

On a été approchés par notre amie et réalisatrice — Lawrence Côté-Collins — pour un projet de pilote télé. On n'a pas l’habitude de laisser «entrer» des personnes dans notre «cercle», mais elle a eu une idée qui nous rejoignait vraiment. Elle nous a aussi dit que si on se lançait, on devait le faire «comme il faut». Ça demande donc beaucoup de sous. D’où l’idée du téléthon! 

NDLR: La représentation de ce 22 février affiche complet, MAIS une seconde aura lieu le 10 mars prochain. Détails ici. 

Les Pic-Bois ont fait pl usieurs spectacles thématiques allant de Cégeps en spectacle à une ligue d’improvisation. Qu’est-ce qu’un téléthon vous inspire au juste?  

J’ai regardé beaucoup de téléthons sur YouTube pour me préparer et c’est un univers en soi: de la misère, de mauvaises chansons, des gros chèques, mais y’a aussi des démonstrations de karaté aux petites heures de la nuit. Je suis même tombé sur un téléthon italien où y’avait un chanteur pas de voix. Il fait sa chanson au complet même si son micro ne fonctionne pas! C’est un beau cadre pour ramener de nos personnages et de nos sketchs d’antan. Y’a aussi pas mal de nouvelles niaiseries! 

Tu participes également à Des si et des rais qui gagne constamment en popularité. Pourquoi, d’après toi, le monde accroche autant sur ce podcast? 

Je crois que, quelque part, on représente plus un voisin ou un gars avec qui on était ami au secondaire que des «personnalités» pour plusieurs auditeurs. Je crois aussi que les gens embarquent, car on met vraiment tout sur la table. On enregistre les samedis matin alors ça arrive que nous sommes fatigués ou encore en lendemain de brosse et on ne le cache pas.  

Finalement, venons-en au vif du sujet: tu as été jusqu’à consacrer une chanson à Final Fantasy VII. Quel impact ce jeu a-t-il eu sur toi? 

J’ai découvert ce jeu au début de mon adolescence. T’sais, le moment de ta vie où tout te fait chier, que t’es mal dans ta peau et timide! Final Fantasy VII a été une évasion pour moi.

Son univers me permettait d’oublier ce qui n'allait pas bien. Je me suis également retrouvé dans le héros, Cloud Strife, qui traverse également une crise identitaire au fil du jeu et remet en question sa place dans son monde.

C’est un jeu qui est très cartésien aussi. Y jouer me fait du bien. On dirait que ça aide à ma concentration!

Aussi à noter: ça m’a également aidé à apprendre l’anglais à l’époque!

J’y rejoue encore souvent, en fait. 

Pis vas-tu jouer à la refonte à venir en avril? 

Oui, mais plus par curiosité que par nostalgie. Je doute sincèrement que je revive les mêmes émotions! 

Un party Pokémon! 

Pika, pika, les fêtards! Ce 27 février dès 17 h, l’Esports Central Gaming Complex tiendra un party pour souligner la journée annuelle Pokémon. Au programme: quiz, tournoi de Pokémon Go, projections de films et d’épisodes de la série télé et même des séances de dessin et de coloriage. En prime: si vous vous pointez déguisé ou encore en portant un vêtement à l’effigie de la série, vous aurez droit à un biscuit thématique gratuit. Mieux encore? C’est gratuit! Détails sur facebook.com/esportscentralarena/   

Le jeu, c’est (aussi) du sérieux!  

Bien sûr, le festival Montréal joue est propice aux petits et grands plaisirs, mais c’est aussi une occasion de se poser des questions profondes sur le ludisme. D’où la Journée professionnelle sur le jeu qui se tiendra le 24 février à la BAnQ. Les joueurs intéressés auront droit à moult conférences, ateliers et discussions en compagnie de chercheurs, praticiens et enseignants sous la thématique de l’immersion dans le jeu. Vous allez vous coucher moins niaiseux et vous risquez d’avoir du fun. Pas pire deal! Détails sur facebook.com/montrealjoue/   

Un atelier pour prolonger la vie de votre iPhone 

Votre téléphone peine de plus en plus à charger votre fil photo Instagram? Mon Atelier de quartier, en collaboration avec iPhœnix, a pensé à vous et tiendra le 27 février à 18h un atelier nommé «Comment contrer l’obsolescence de votre iPhone» où on expliquera le fameux appareil de fond en comble (on va même en démonter devant vous!) et, surtout, quoi réparer et comment. Détails sur facebook.com/monatelierdequartier/