/sports/others
Navigation

Une autre année record au Pentathlon des neiges

Plus de 6000 inscriptions ont été enregistrées pour la 16e édition

Amédé le raquetteur entouré de Charles Pagé, François Calleta et de la championne suédoise Lovisa Modig.
Photo Jean-François Desgagnés Amédé le raquetteur entouré de Charles Pagé, François Calleta et de la championne suédoise Lovisa Modig.

Coup d'oeil sur cet article

Le Pentathlon des neiges affichera un record de participation pour la 16e édition qui se déroulera du 22 février au 1er mars sur les plaines d’Abraham.

Jeudi à l’occasion du point de presse qui lançait les activités, le Pentathlon dénombrait un total de 6107 inscriptions. 

« C’est un 15e record en 16 ans, a déclaré le directeur général du Groupe Pentathlon François Calletta, visiblement fier de la progression de l’événement. Il n’y a pas de limites et on a de la place pour tout le monde. Notre objectif est de se rendre à 8000 et même 10 000 participants. Nous avons plein d’idées, notamment des événements en soirée. On doit développer de nouvelles clientèles comme avec le Défi intégration sociale et les aînés. »

« Pour le moment, 84 % de nos participants viennent du Québec, mais on veut aller en chercher ailleurs au Canada, dans l’Est des États-Unis et en Europe, de poursuivre Calletta. Le but est de redonner le goût de bouger et le volet participation occupe une grande place, mais le volet élite motive les jeunes et leur permet de s’identifier aux athlètes. Le triathlon d’hiver (ski de fond, patinage de vitesse et course à pied) est un sport en développement et il prendra son envol lorsque nous percerons le marché de la Scandinavie. On souhaite y tenir un événement dans un an ou deux. »

Leboeuf, l’« intouchable »

La Coupe du monde de triathlon d’hiver se déroulera dimanche. Quadruple champion, Maxime Leboeuf prendra le départ. Championne des deux dernières éditions, la Suédoise Lovisa Modig tentera pour sa part d’ajouter un troisième titre consécutif.

« Chez les femmes, je souhaite une bataille à trois, a indiqué Calletta. Championne en 2017, Arianne Carrier sera de retour après avoir donné naissance à un enfant. La Suédoise Modig sera évidemment à surveiller tout comme la Néerlandaise qui a gagné la dernière étape de la Coupe du monde en Autriche. »

« Du côté masculin, Maxime sera encore intouchable même si certains vont le pousser, de poursuivre Calletta. Maxime est papa pour une deuxième fois et il ne peut pas s’entraîner autant. On pourrait peut-être avoir une surprise. »

Un 50e Défi

Charles Pagé prendra part à son 50e Défi du Pentathlon depuis qu’il a découvert l’événement en 2009. Il a formé 14 équipes dans son milieu de travail qui prendront le départ du Défi corporatif.

« Je ne suis jamais le premier, mais je ne termine pas le dernier non plus, a-t-il souligné. 

« J’ai débuté en tandem avec ma sœur au début. J’ai aussi participé avec mes enfants, mes neveux et ma filleule. Depuis 2010, je participe aussi avec mes collègues. On se lance des défis et on profite de l’hiver. On s’entraîne une à trois fois par semaine. Ma fille a été la première à amener le Pentathlon à son école primaire et à son école secondaire plus tard. »