/opinion
Navigation

Daniel Weinstock, précision

Coup d'oeil sur cet article

Dans ma chronique de mercredi, j’écrivais que lors d’une conférence qui s’est tenue à Montréal le 26 avril 2012, « Daniel Weinstock a proposé que des médecins québécois effectuent des « excisions symboliques » sur les jeunes filles. »   

Or, cette affirmation était inexacte. Il aurait fallu préciser que Monsieur Weinstock relayait une proposition faite par des médecins américains qui consistait à procéder à une excision symbolique, comme compromis pour éviter l’excision réelle, proposition qu’il ne validait pas mais qui, selon lui, « ne pouvait être tout simplement évacuée ».   

Donc, qui méritait d’être prise en considération et de faire l’objet d’une discussion rationnelle.     

À chacun de juger si cette proposition faite par des médecins américains de marquer les organes génitaux des jeunes filles est digne d’être prise en considération.   

Richard Martineau