/sports/hockey/canadien
Navigation

Un petit message à Artturi Lehkonen

Stars c. Canadiens
Photo Martin Chevalier Artturi Lehkonen n’a pas enfilé l’uniforme tricolore jeudi contre les Capitals à Washington.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Artturi Lehkonen a fait une découverte lors de sa visite à Washington. Il n’a pas visité un des nombreux musées de la capitale américaine, mais a bien regardé pour une première fois ses coéquipiers de la passerelle de presse alors qu’il était en parfaite santé.  

« Oui, j’étais surpris, a murmuré Lehkonen dans le vestiaire de l’équipe adverse au Centre Canadian Tire, à Ottawa. Je ne m’attendais pas à ça. » 

À quelques jours de la date limite des transactions, le retrait de Lehkonen de la formation a provoqué une petite tempête sur les réseaux sociaux. C’était assez pour alimenter la bête à rumeurs. Il n’y a pas eu de transaction. Le Finlandais est toujours un membre du CH.  

Une conversation avec Muller 

À la veille d’une confrontation avec les Sénateurs à Ottawa, Lehkonen a participé à un entraînement des plus optionnels. Il a discuté pendant de longues minutes avec Kirk Muller.  

« On a juste jasé de différentes situations, a mentionné l’ailier de 24 ans. Essentiellement, c’était le même message que celui de Claude. » 

Et en quoi consistait le message de Claude Julien ?  

« Lehkonen, un gars qu’on voit dans notre futur, a dit Julien. C’est un petit message seulement pour un joueur qu’on pense qui est capable d’en donner plus dans un autre aspect du jeu. Défensivement, il est très bon. Offensivement, on pense qu’il est capable d’en donner un petit peu plus. C’est un simple message. Malheureusement pour les entraîneurs, parfois on prend des décisions qui ne sont pas toujours populaires ou faciles à prendre, mais on les prend pour les bonnes raisons. » 

Pour tout le monde 

« C’est un message pour tout le monde, a poursuivi Julien. On laisse beaucoup de joueurs de côté et on n’en fait pas un gros plat. Lehkonen, on le voit d’une différente façon, mais c’est important de traiter tout le monde de la même façon. Je ne suis pas inquiet, il va rebondir. C’est un gars de caractère. Regarder un match des estrades ça fait du bien parfois, ça rafraîchit et ça donne de l’énergie. » 

Sur le plan offensif, Lehkonen se retrouvait dans un creux de vague. À ses 13 derniers matchs, il a obtenu seulement deux points (1 but, 1 passe).  

« Je n’ai pas eu beaucoup de points dernièrement, je n’ai pas produit beaucoup, a reconnu le numéro 62. Je peux être meilleur. » 


♦ Le Canadien a rappelé le défenseur Karl Alzner du Rocket de Laval. Il rejoindra l’équipe à Ottawa.