/entertainment/comedy
Navigation

Un premier spectacle solo pour Didier Lambert

Didier Lambert
Photo courtoisie, Félix Renaud Didier Lambert

Coup d'oeil sur cet article

Cet automne, Didier Lambert sera Swell à souhait. L’humoriste de 41 ans a annoncé cette semaine la sortie de son tout premier one-man-show, présenté par le Groupe Juste pour rire.

Dans ce premier spectacle solo, l’humoriste essaiera de bousculer en marchant sur la fine ligne du malaise. « Le rire vient de la surprise, de l’étonnement, dit-il. Il y a quelque chose de bien intéressant dans le malaise qui fait rire énormément, mais qui peut aussi faire grincer un peu des dents. »

Pour la mise en scène, il a fait appel à Charles Dauphinais, qui a d’abord fait ses armes au théâtre avant de collaborer de plus en plus avec des humoristes, dont Pierre Hébert. « Je suis un peu un électron libre et j’aime qu’il ait un regard différent des autres humoristes. Il est versatile. En plus, il aime le soccer, comme moi ! (Rires) »

Sujets variés

Six ans après avoir participé à la finale d’En route vers mon premier gala Juste pour rire, Didier Lambert s’est mis à penser plus sérieusement à un spectacle complet dans les dernières années. « Je dois avoir environ 2 h 30 de matériel ! Je voulais avoir de quoi de pertinent à dire. Avec quelques bouts impertinents (Rires). »

Dans Swell à souhait, Didier Lambert parlera de racisme, du mouvement #moiaussi, du féminisme, des armes à feu, du café qui est trop chaud et de l’évolution des mœurs et des technologies. Il grattera aussi à l’occasion son désormais célèbre ukulélé. « Je suis un mélomane, alors c’est sûr que je voulais avoir de la musique dans le spectacle. »


► Didier Lambert présentera Swell à souhait cet automne. Pour toutes les dates : hahaha.com.