/sports/ski
Navigation

Lewis Irving prend son envol

Visa Freestyle International - Day 2
Photo d'archives AFP Lewis Irving

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Lewis Irving a remporté une médaille d'argent en ski acrobatique, à l’épreuve des sauts, lors de la Coupe du monde de Raubichi, en Biélorussie, samedi. 

L’athlète de Charlesbourg, qui est âgé de 24 ans, est monté sur le podium aux côtés des Américains Justin Schoenefeld (124,89 points) et Christopher Lillis (122,17 points). Irving a réalisé une performance remarquable, terminant à seulement 0,46 point derrière Schoenefeld. 

«J’étais le premier à m’élancer [en finale] et je savais que je n’avais pas le choix de donner le tout pour le tout, surtout avec les cinq autres gars qui allaient sauter [après moi] avec des triples périlleux cinq vrilles», a commenté Irving, à Sportcom, lui qui a exécuté un triple périlleux quatre vrilles. 

«Je l’ai pratiqué à l’entraînement cette semaine et je me sentais prêt et confiant. J’ai senti que j’ai mis un petit peu de pression sur les autres en sortant un saut avec un gros score.» 

Visa Freestyle International - Day 2
AFP

Un moment tournant? 

Selon un communiqué transmis par Freestyle Canada, les entraîneurs du skieur croient qu’il s’agit d’«un tournant dans sa carrière» alors qu’Irving «retrouve la forme et se positionne parmi les candidats à la victoire». 

Après avoir remporté une médaille de bronze à la Coupe du monde de Secret Garden (Chine) au cours de la saison 2017-18, le Québécois avait effectivement subi une grave blessure à la hanche à la fin de la saison qui a nécessité une intervention chirurgicale. Depuis lors, il a effectué un retour progressif à l'entraînement et à la compétition. 

«Il a fallu un certain temps à Lewis pour récupérer complètement, mais il est maintenant de retour sur la bonne voie et saute comme nous savons qu’il en a la capacité», a expliqué Todd Allison, directeur de la haute performance de Freestyle Canada. «Nous sommes ravis qu'il pousse les meilleurs au monde.» 

Saison terminée pour Catrine Lavallée 

Les sauteurs convergeront avec les skieurs de bosses la semaine prochaine à Almaty, au Kazakhstan, et la fin de semaine suivante à Krasnoyarsk, en Russie, les deux sites accueillant les prochaines épreuves de la Coupe du monde de sauts et de bosses. 

La Montréalaise Catrine Lavallée n'y sera toutefois pas. Elle devait d'ailleurs être du concours féminin au Bélarus, mais elle a déclaré forfait en raison d’une blessure qui met un terme à sa saison, a rapporté Sportcom. 

Visa Freestyle International - Day 2
Courtoisie / Freestyle Canada

«Malheureusement, c’est la fin de l’aventure pour moi cette saison. Je ne prendrai pas part au reste du circuit de la Coupe du monde cet hiver en raison d’une blessure au genou/jambe. Ce fut une décision difficile à prendre de retourner à la maison avant la fin, mais il faut deux jambes pour performer en ski acrobatique», a d'ailleurs écrit Lavallée sur sa page Facebook. 

- Avec la collaboration de Sportcom