/sports/hockey
Navigation

Date limite des transactions: ces 5 équipes ont des besoins dans la LNH

Coup d'oeil sur cet article

La date limite des transactions annonce la dernière ligne droite avant les séries éliminatoires. Quelques équipes tenteront de s’améliorer afin de mettre la main sur la coupe Stanley ou tout simplement afin de participer au calendrier d’après-saison. Voici quelques formations qui pourraient être acheteuses, lundi. 

Blue Jackets de Columbus 

 

AFP

L’an dernier, le directeur général Jarmo Kekalainen en avait surpris plus d’un en démontrant toutes ses qualités d’acheteur. Il avait transigé dans les environs de la date limite pour Matt Duchene, Ryan Dzingel, Keith Kinkaid et Adam McQuaid, tous des joueurs qui ont quitté l’équipe à l’entre-saison. 

Le DG finlandais ira-t-il cueillir autant de joueurs chez ses homologues en 2020? Il faut dire que la liste des blessés s'allonge dans l'équipe, tant chez les attaquants que les défenseurs. Cam Atkinson, Brandon Dubinsky, Seth Jones, Alexander Wennberg et Ryan Murray, notamment, sont tous à l’écart au moment d’écrire ces lignes. 

 

Hurricanes de la Caroline 

AFP

Contrairement à d’autres équipes dans la course aux séries, les Hurricanes de la Caroline ne comptent pas énormément de blessés, exception faite des gardiens James Reimer et Petr Mrazek, qui ont tous deux quitté la rencontre de samedi face aux Maple Leafs de Toronto. 

Si leurs blessures sont sérieuses, les «Canes» pourraient payer le gros prix pour un gardien de location. L’équipe compte également sur un talentueux groupe d’espoirs. Un de ces joueurs pourrait-il être sacrifié si la Caroline veut se détacher du peloton dans la compétitive section Métropolitaine? 

Oilers d’Edmonton 

AFP

Si les Oilers d’Edmonton veulent entrer en séries avec l’une des trois places réservées aux équipes de la section Pacifique, ils devront aller chercher un peu de renfort. Lorsqu’on observe leur formation, on remarque que bien peu de joueurs ont une expérience conséquente en séries, y compris Connor McDavid et Leon Draisaitl. 

Ces deux joueurs vedettes ne peuvent faire tout à eux seuls et auront besoin de la contribution des troisième et quatrième trios. D’ailleurs, l’ailier gauche James Neal est encore blessé à la cheville pour au moins deux semaines. En défense, Oscar Klefbom et Kris Russell sont à l’écart du jeu. 

Les Oilers pourraient donc bouger quelques fois pour non seulement s’assurer d'un billet pour les séries, mais aussi pour solidifier leur groupe de vétérans. 

Flames de Calgary 

Photo d'archives, Martin Chevalier

Les Flames de Calgary ne sont pas tout à fait en séries au moment de la publication de ce texte. Le noyau de l’équipe est relativement jeune et la fenêtre d’opportunité est grande ouverte, mais il semble manquer un petit quelque chose à l’équipe albertaine pour qu’elle se démarque. 

À la défense, le capitaine Mark Giordano devrait revenir au jeu sous peu, tandis que Travis Hamonic devra patienter pendant encore plusieurs semaines. Le DG Brad Treliving a montré, par le passé, qu’il n’avait pas peur d’effectuer des transactions en allant chercher Elias Lindholm et Noah Hanifin en retour de Dougie Hamilton et de Micheal Ferland, en juin 2018. 

Golden Knights de Vegas 

AFP

Après avoir atteint la finale de la Coupe Stanley en 2018 et le premier tour des éliminatoires en 2019, les Golden Knights de Vegas sont de retour en force cette saison et mènent la section Pacifique. Kelly McCrimmon a déjà bougé, s’appropriant les services d’Alec Martinez et troquant Cody Eakin aux Jets de Winnipeg. 

Les achats de l’homme de hockey ne sont peut-être pas terminés et l’équipe pourrait être tentée par la location d’une grosse pointure afin d’améliorer ses chances d’aller loin. Les Knights accordent beaucoup de buts à leurs adversaires cette saison, donc la venue d’un défenseur comme Jonas Brodin, du Wild du Minnesota, peut sembler logique.