/opinion/columnists
Navigation

On garde les gants

SPO-HOCKEY-REMPARTS
Photo d’archives Jonathon Masters, des Olympiques de Gatineau et Yanick Turcotte, des Remparts de Québec, avaient des choses à régler lors d’un match en 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque la LNH n’a infligé qu’une amende ridicule de 5000 $ à Zdeno Chara pour le double échec à la gorge de Brendan Gallagher, elle a automatiquement fait reculer le dossier des bagarres dans son univers, ce qui influence même le hockey junior.  

Si vous avez le moindrement de cœur et que vous êtes tout près d’une scène semblable en sachant que l’agresseur s’en sortira facilement, vous avez envie de laisser tomber les gants et de tenter de corriger le grand lâche qui s’attaque à un petit avec son bâton au visage en plus. 

Merci madame la ministre

Madame la ministre Isabelle Charest, je vous adore, et votre intervention, cette semaine, en faveur de la fin du comportement bestial dans le hockey de la LHJMQ a été géniale et je salue votre audace. Même chose pour le vieux chum Enrico Ciccone.

Est-ce une femme qui viendra faire enfin pencher la balance vers une brillante évolution de ce sport que l’on aime tant et qui n’a pas besoin de coups de poing sur la gueule au milieu de jeux brillants et spectaculaires ?

Le hockey est rapide et intelligent comme il ne l’a jamais été. Il a éliminé les gorilles et il a fait une place pour les joueurs plus petits. On est rendu là et on peut aller encore plus loin. 

La robustesse fait partie du jeu et c’est au chapitre des mises en échec qu’elle doit se manifester. Par contre, essayer de casser le nez et d’édenter un rival n’est pas un jeu qui s’harmonise bien avec des échanges de rondelle ingénieux, des tirs puissants et précis et des stratégies rusées. 

Vous souvenez-vous de MacKenzie Weegar, un colosse qui avait littéralement gelé le petit Paul Byron, l’an dernier ? Ce fut plus laid et cheap que la pire des niaiseries de la Ligue semi-pro.

De l’enclave

SPO-HOCKEY-REMPARTS
Ygreck
  • Un nouveau venu sur Facebook. Il n’osait pas, craignant que son français ne soit à la hauteur, mais Mario Tremblay s’est enfin décidé. Qu’est-ce qu’un grand-papa ne ferait pas pour rester connecté à ses petits ? Bravo Papi Bleuet !
  • Il y a maintenant 10 ans que plus aucun joueur de la LNH n’utilise un bâton de bois. Un des derniers aura été Paul Stastny. Dans ma ligue de garage « Les Bonhommes 7 Heures », le dernier aura été Bibi. J’en ai encore un, un Sherwood PMP, mais je ne l’utilise plus...
  • Claude Perreault et sa femme, Danièle, ont baissé les bras après avoir joué 9 trous sur un terrain du sud du Costa Rica. Il était à peine 9 h 30 du matin et il faisait à peine... 39 degrés.
  • La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs du Québec (Région Lanaudière avec Robert Chartrand) organise une soirée-bénéfice à Joliette et les profits resteront dans la région. Ça vous intéresse ? Allez voir sur fedecp.com. Du ben bon vrai monde et j’y serai.
  • Quel coach a présentement le plus d’ancienneté au sein de la même équipe dans la LNH ? Jon Cooper est à Tampa depuis 7 ans. Suivent Paul Maurice à Winnipeg (6 ans) et John Tortorella, qui est à Columbus depuis déjà 5 ans.
  • C’est David Poile, à la tête de Nashville depuis 23 ans, qui domine chez les directeurs généraux. Suivent Doug Wilson à San Jose depuis 17 ans et Bob Murray à Anaheim depuis 12 ans. Marc Bergevin est à Montréal depuis 8 ans.
  • LNH Chara : amende de 5 000 $ pour coup de bâton au visage. Julien : amende de 10 000 $ pour vérité en pleine face. Je cite Martineau : « Ben cou’donc ! »
  • Je connais Yvon Michel depuis plus de 25 ans et si ce gars-là a des liens avec le crime organisé, c’est le plus grand cachottier au monde. Je vous donne des années pour y penser et trouvez-moi une personne qui a plus fait que lui pour remettre la boxe sur le droit chemin au Québec. Observez d’où c’est parti et où c’est rendu.
  • De ce que nous avons vu depuis un an et demi de Jesperi Kotkaniemi, si on ne réussit pas à en faire un bon grand joueur de centre, il y a quelqu’un dans l’organisation qui ne fait pas sa job. Le gros joueur de centre avec une belle vision et de bonnes mains, c’est lui. Il faut arrêter de le regarder et commencer à lui parler, à lui enseigner.

Les 3 étoiles 

  • Michel Demers, frère de Jacques pour son intervention en faveur d’Aphasie Québec.  Jacques vit quelque chose de horrible.
  • Le député Enrico Ciccone dans le dossier des bagarres.  Venant de toi, le message a encore plus de poids.  Marci.
  • Tous les participants, organisateurs et bénévoles de la plus belle fête de hockey au monde : Le Tournoi Pee-Wee de Québec et ses 60 ans.