/sports/ski
Navigation

Ski: un bon résultat pour Marie-Michèle Gagnon malgré une blessure

La skieuse québécoise Marie-Michèle Gagnon
PHOTO D'ARCHIVES, AFP La skieuse québécoise Marie-Michèle Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Skiant avec une main blessée, Marie-Michèle Gagnon s’est classée au 15e rang du combiné alpin de la Coupe du monde de Crans-Montana, en Suisse, dimanche. 

L’athlète originaire de Lac-Etchemin s’est blessée la veille lors de la descente lorsque sa main droite a frappé une porte. La douleur était encore plus vive dimanche matin et elle a su dès les échauffements que la journée serait plus difficile. 

«Je pensais déjà au slalom et je croyais que ce serait correct pour le super-G, mais cela faisait mal d’une position à l’autre. J’ai skié avec cette résistance-là», a-t-elle raconté en ajoutant qu’elle pourrait bien avoir subi une fracture. 

Gagnon a donc dû se battre dans les deux parcours. Elle a d’abord pris la 16e place du super-G et elle a ensuite amélioré son classement en réalisant le 14e meilleur temps au slalom. Elle a signé un chrono combiné de 2 min 1,17 s, soit un retard de 4,93 secondes sur la gagnante. 

«Cette année, je me suis bien préparée pour le slalom», a expliqué la spécialiste des épreuves de vitesse. «C’est dommage, car au premier combiné à Altenmarkt, je suis sortie au super-G et je n’ai pas pu faire le slalom. Et aujourd’hui, je n’avais aucune chance.» 

L’Italienne Federica Brignone a été la plus rapide dans les deux manches avec un temps cumulatif de 1 min 56,24 s. Elle est montée sur la plus haute marche du podium. L’Autrichienne Franziska Gritsch (+0,92 s) et la Tchèque Ester Ledecka (+1,82 s) ont obtenu les autres médailles. 

La Canadienne Roni Remme a fini l’épreuve en septième place. Elle a amélioré son classement de cinq rangs grâce au slalom. 

La semaine prochaine, Gagnon doit participer à la Coupe du monde de La Thuile, en Italie.