/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Attention! Protégez vos enfants!!!

Coup d'oeil sur cet article

Chers parents. L’heure est grave.  

Vous êtes peut-être en ce moment même en train d’exposer vos enfants à une influence dangereuse.  

Si vous laissez vos tout-petits écouter le dessin animé Pat’ Patrouille, vous êtes des parents indignes ! Vous risquez d’en faire des apôtres du vilain capitalisme, des défenseurs du néo-libéralisme ! 

Un professeur d’université tout ce qu’il y a de plus sérieux vient de publier une étude tout ce qu’il y a de plus sérieuse dans une publication spécialisée tout ce qu’il y a de plus sérieuse qui affirme que... Pat’ Patrouille est un danger pour les enfants ! 

Décidément, pour la gauche moralisatrice, il n’y a plus rien de sacré : même un petit dessin animé aussi anodin que Pat’ Patrouille n’échappe pas à leur grille d’analyse cryptomarxiste. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Tous aux abris !!!!!! 

Si vous ne connaissez pas Pat’ Patrouille, voici le descriptif qu’on retrouve sur le site de Télé-Québec. « Ryder, un petit garçon de 10 ans, vit bien des aventures en compagnie de sa joyeuse bande de six adorables chiots. Dans leur bel environnement, au sommet d’une colline, Ryder et sa Pat’Patrouille vivent, jouent et s’élancent à la rescousse au premier appel de détresse. » 

Ça vous semble inoffensif ?  

Le sociologue et criminologue canadien Liam Kennedy, qui enseigne à King’s University College, vient de publier un article scientifique dans lequel il affirme que Pat’ Patrouille « véhicule les principaux dogmes du néo-libéralisme et encourage la complicité avec un système capitaliste global qui produit ou reproduit les inégalités et cause des problèmes environnementaux ». On a l’impression de lire un manifeste de Québec solidaire, une description de cours de sociologie de l’UQAM ! 

Misère, ce sont juste des petits chiens qui font des missions ! C’est juste un dessin animé qui ne fait de mal à personne ! 

Mais pas pour Monsieur le professeur. Les deux personnages de maires sont des incompétents : ça envoie selon lui le message aux enfants qu’on ne peut pas faire confiance au gouvernement.  

La patrouille va en mission : ça développe chez les enfants l’idée qu’ils ne peuvent avoir confiance que dans des compagnies privées. 

Vous connaissez la chanson du générique : « Rien n’est trop dur, les chiots assurent Pat’ Patrouille, les rois de la débrouille Aucun repos pour Pat’ Patrouille » ? Monsieur le professeur trouve ça horrible. « C’est un message individualiste, car en disant aux enfants ‘‘Vas-y t’es capable’’ on ignore les structures qui perpétuent les inégalités. » Pas étonnant que ce guerrier de la justice sociale interdise à son fils de deux ans de regarder la série : son enfant risquerait de devenir un entrepreneur ou pire, un méchant dirigeant d’entreprise ! Au secours !!! 

Dans Pat’ Patrouille, on encourage le recyclage. Un des chiots s’écrie tout le temps : « Recycler, c’est bien joué ! » 

Mais même ça, pour le prof Kennedy, ce n’est pas une bonne chose. Il a déclaré que « c’est le rôle du gouvernement de recycler, alors il ne faut pas placer la pression sur les individus ». 

Les chiens aboient  

Si le prof Kennedy proférait ses élucubrations sur les réseaux sociaux, je lèverais les yeux au ciel. Mais que cet homme soit prof à l’université, diffuse ses théories farfelues dans des publications scientifiques et soit interviewé à CBC comme un grand spécialiste... ça, ça me fait bien plus peur que n’importe quelle brigade de chiots de dessins animés.  

À VOIR AUSSI