/sports/hockey
Navigation

Pageau entend montrer aux Islanders qu’ils ont pris la bonne décision

Pageau entend montrer aux Islanders qu’ils ont pris la bonne décision
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Les Sénateurs d'Ottawa ont échangé l'attaquant Jean-Gabriel Pageau aux Islanders de New York, lundi, en retour de trois sélections au repêchage. Pageau a ensuite paraphé une prolongation de contrat de six ans, d'une valeur totale de 30 millions $, avec sa nouvelle équipe. 

• À lire aussi: Le tableau complet de toutes les transactions dans la LNH  

La formation de Long Island donne en retour de Pageau des choix de premier et de deuxième tours en 2020, ainsi qu'un choix de troisième tour à l'encan de 2022. 

Des conditions s'appliquent sur deux des trois sélections: le choix de premier tour en 2020 sera reporté à l'encan de 2021 si les «Isles» se classent parmi les trois premières équipes au repêchage de juin. 

Puis, la troisième sera octroyée seulement si la formation de la section Métropolitaine gagne la coupe Stanley au printemps. 

«C'est beaucoup d'émotions dans la dernière semaine et les derniers jours», a indiqué Pageau, lundi soir, en entrevue à TVA Sports. 

«Beaucoup de stress, de décisions à prendre, a-t-il ajouté. C'est un nouveau départ, je suis excité d'arriver ici.» 

Pageau a librement admis que son «cœur était à Ottawa», sa région natale, mais il est plus qu’heureux de la confiance démontrée à son endroit par les Islanders. 

«Ça va me donner la chance d'aller découvrir une nouvelle organisation, à New York, qui a fait l'effort de venir me chercher, qui avait de l'intérêt pour moi», a-t-il indiqué, se disant prêt à tout donner pour l’équipe à chaque match. 

Le nouveau numéro 44 des Islanders a révélé que l’organisation n’a pas mis de temps à lui offrir ce nouveau contrat. 

«Après l'échange, ils nous ont fait part qu'ils étaient intéressés à prolonger mon contrat et à ne pas attendre cet été, a-t-il indiqué. C'est toute une marque de confiance pour une équipe avec laquelle je n'ai pas joué un match encore.» 

Avant de faire ses valises, Pageau était installé au sommet des pointeurs chez les Sénateurs. En 60 parties en 2019-2020, le Franco-Ontarien a amassé 24 buts et 16 mentions d’aide pour 40 points. 

Il a affirmé que sa relation avec le directeur général des «Sens», Pierre Dorion, était excellente. 

«Les deux, on a toujours eu une bonne relation, un envers l'autre, c'est quelqu'un que je respecte beaucoup et je pense que c'est pareil pour lui, a-t-il souligné. Mais c'est une business et c'en est venu là. Il n'y a rien de personnel, on était proche.» 

«Mes intentions étaient de rester avec Ottawa, ce pour quoi on avait commencé des négociations, a-t-il poursuivi. Puis, peut-être qu'on a manqué de temps, je ne sais pas, mais je ne veux pas regarder derrière.» 

Le joueur de centre de 27 ans disputait une huitième saison dans l’organisation des «Sens», lui qui avait été leur choix de quatrième ronde (96e au total) en 2011. 

Il a d’ailleurs tenu à remercier l’organisation des Sénateurs et ses partisans de lui avoir donné la chance de jouer dans la LNH et de devenir ce qu’il est devenu.