/news/currentevents
Navigation

Montérégie: les policiers poursuivent deux poids lourds

Un homme a été arrêté et son complice a réussi à prendre la fuite à pied dans un boisé en Montérégie

Montérégie: les policiers poursuivent deux poids lourds
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Coup d'oeil sur cet article

Le conducteur de l’un des deux poids lourds volés et impliqués dans une poursuite policière qui s’est étirée sur 60 km, mardi en Montérégie, a été accusé de conduite dangereuse et d’agression armée.

Sébastien Thibault, un Montréalais de 36 ans, aurait tenu les policiers en haleine pendant près d’une heure sur des autoroutes de la Rive-Sud en pleine nuit. 

Montérégie: les policiers poursuivent deux poids lourds
Pascal Girard/AGENCE QMI

Lors de sa comparution, des accusations de vol de véhicule, de complot, de conduite durant une interdiction, de possession de stupéfiants, de bris de probation et de fuite ont également été déposées contre lui. 

Thibault demeurera détenu en attendant la suite des procédures. 

Ce qui reste du pneu d’un des camions qui a roulé sur un tapis à clous.
Photo Agence QMI, Pascal Girard
Ce qui reste du pneu d’un des camions qui a roulé sur un tapis à clous.

Un deuxième de connivence

La poursuite rocambolesque s’est enclenchée peu après 3 h 30, mardi matin, lorsqu’un patrouilleur a tenté d’arrêter le conducteur d’un premier semi-remorque pour une infraction au Code de la sécurité routière survenue sur la route 221, à Saint-Édouard, près de Napierville. 

« Pendant que l’autopatrouille tentait d’intercepter le premier, un deuxième camion qui semblait être de connivence avec le premier s’est ajouté », explique l’agent Louis-Philippe Ruel, porte-parole de la Sûreté du Québec. 

Les deux mastodontes, volés peu de temps auparavant, ont ensuite bloqué les voies, de sorte que l’autopatrouille ne puisse les dépasser. 

À un certain moment, l’un des poids lourds a heurté le véhicule du policier, provoquant ainsi sa sortie de route. Heureusement, l’agent n’a pas été blessé.

Une fois sur l’autoroute 30 ouest, des collègues ont pris le relais en tentant d’intercepter les camions. 

Un tapis à clous a été étendu sur la chaussée afin de les freiner. 

Ils prennent la fuite

Peu de temps après, l’un des deux individus s’est immobilisé en bordure de la route avant de prendre la fuite dans un secteur boisé. Il n’avait toujours pas été localisé mardi soir. 

Le deuxième poids lourd, vraisemblablement conduit par Thibault, a poursuivi sa route jusqu’à Pincourt, où il s’est immobilisé sur la voie de desserte de l’autoroute 20 est. 

Il aurait également tenté de s’enfuir à pied, mais il a été rattrapé par les policiers peu de temps après. 

Quelques heures après la poursuite, un troisième poids lourd volé et lié au même événement a été retrouvé dans l’arrondissement de Lachine, à Montréal.

L’enquête se poursuit afin d’éclaircir les circonstances de ces crimes.