/entertainment/movies
Navigation

Deux nouveaux films en chantier

Marianne Farley tournera un court et un long métrage cette année

Oscars-courts-métrages
Photo d’archives, Chantal Poirier Nommée l’an passé aux Oscars pour son court métrage Marguerite, l’actrice et réalisatrice Marianne Farley sera très occupée cette année derrière la caméra, avec un court et un long métrage.

Coup d'oeil sur cet article

Marianne Farley passera beaucoup de temps derrière la caméra cette année. Un an après avoir été nommée aux Oscars pour son court métrage Marguerite, l’actrice­­­ et réalisatrice planche sur deux nouveaux films qui seront tournés au cours des prochains mois.

Ainsi, en attendant de se plonger dans la réalisation de son premier long métrage l’été prochain, Marianne Farley entamera dès cette semaine le tournage d’un nouveau court métrage qui mettra en vedette Karine Gonthier-Hyndman et Chantal Baril. 

« C’est un film sur le droit à l’avortement », explique Marianne Farley, rencontrée hier dans le cadre d’une journée promotionnelle pour le film Les nôtres, qui est présenté mercredi soir en ouverture des Rendez-vous Québec Cinéma.

« Ce qui est en train de se passer aux États-Unis avec le débat sur l’avortement, ça fait des années que j’en parle et que je le prédis. J’ai très peur que les États-Unis perdent le droit à l’avortement. Les républicains travaillent là-dessus depuis longtemps. C’est un sujet qui me tient à cœur et je ne voulais pas attendre un an de plus avant de tourner le film. » 

L’intrigue de ce court métrage sera campée à Montréal, en 2028, dans un Québec où le droit à l’avortement a été aboli. 

De Montréal à Albany

Peu de temps après avoir terminé ce troisième court métrage à titre de réalisatrice, Marianne Farley se lancera dans le tournage de son premier long métrage, Au nord d’Albany. Ce film bilingue, qu’elle a coscénarisé avec Claude Brie, sera tourné à Montréal en juillet et en août.

« C’est un film sur la fuite, indique-t-elle. Ça raconte l’histoire d’une mère monoparentale qui fuit Montréal avec sa fille et son fils pour se rendre en Floride. Mais ils vont tomber en panne dans un petit village des Adirondacks le soir du 4 juillet, et ils vont rester coincés là. »

Les acteurs du film n’ont pas encore été choisis. Marianne Farley tente notamment de convaincre un comédien américain connu de jouer un rôle clé du long métrage : « C’est sûr que le fait d’avoir été nommée aux Oscars peut aider dans ce genre de situation. Ça ouvre des portes. Mais ça ne garantit rien non plus », souligne l’actrice et cinéaste.