/sports/hockey
Navigation

L’intensité paie pour les Sags

Dawson Mercer a connu un fort match, marquant à deux reprises en plus de se faire complice de deux buts. Ses quatre points lui ont permis d’atteindre le plateau de 150 points dans la LHJMQ.
Photo Roger Gagnon Dawson Mercer a connu un fort match, marquant à deux reprises en plus de se faire complice de deux buts. Ses quatre points lui ont permis d’atteindre le plateau de 150 points dans la LHJMQ.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Si l’entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Yanick Jean, reprochait à ses joueurs un manque d’intensité, ce dernier peut être satisfait de l’effort de ses joueurs mardi. À l’aide de 51 lancers et des quatre points de Dawson Mercer, les Sags ont battu les Olympiques de Gatineau 7 à 4.

Avant la partie face aux Olympiques, l’entraîneur-chef des Saguenéens martelait qu’il fallait que ses troupiers jouent avec beaucoup plus d’intensité que dans les parties précédentes. Ses joueurs, particulièrement Mercer, ont eu l’air d’avoir compris le message.

C’est justement ce talentueux joueur qui a été le premier à faire scintiller la lumière rouge au Centre Georges-Vézina dès la première minute de jeu.

Mercer (23e, 24e) est revenu à la charge en fin de première période en effectuant un bon travail autour de la cage défendue par le gardien Rémi Poirier pour finalement pousser le disque derrière ce dernier et marquer pour donner l’avance 3 à 2.

Tout au long du premier vingt, les Olympiques se sont montrés très tenaces en ne laissant aucune marge de manœuvre aux locaux.

À chaque fois que les Saguenéens ont inscrit l’un de leurs trois filets en première période, les visiteurs ont répliqué à ceux-ci en marquant un but dans la minute qui suivait.

Seulement 41 secondes après le troisième filet des Saguenéens, Mathieu Bizier (18e) est encore une fois venu replacer tout le monde à la case départ et a permis aux siens de retraiter avec une égalité de 3 à 3 après 20 minutes. 

10 de suite pour Lavoie

Les Saguenéens ont complètement dominé leurs adversaires en deuxième. Malgré leurs efforts et dominant 20-4 au chapitre des tirs au but, l’égalité persistait toujours avec moins de deux minutes à disputer à l’engagement en raison du brio du gardien gatinois.

À force d’essayer, les efforts ont finalement payé pour les Saguenéens. À la 19e minute, Raphaël Lavoie a finalement réussi à déjouer la vigilance de Poirier pour donner l’avance aux siens.

Ce but, qui a allongé la séquence de parties de Lavoie avec au moins un point à 10 matchs, a semblé donner du momentum aux troupes saguenéennes et à Lavoie qui, avant que la période ne se termine, s’est fait complice du filet de Justin Ducharme, donnant les devants aux Sags 5 à 3.

Au moment de retraiter au vestiaire, les « Bleus » avaient triplé le nombre de tirs au but des Olympiques, menant 39 à 13.