/sports/others
Navigation

Coronavirus: les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo n’envisagent pas une annulation

Coronavirus: les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo n’envisagent pas une annulation
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tokyo | Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont déclaré mercredi qu’ils n’envisageaient pas une éventuelle annulation au moment où le gouvernement japonais a demandé d’annuler ou de réduire l’ampleur des grands rassemblements dans les prochaines semaines en raison des craintes de propagation du coronavirus.  

• À lire aussi: Le virus se répand dans le monde mais tue moins en Chine 

• À lire aussi: Urgences-santé mise sur la prévention 

• À lire aussi: Une famille de Québec expulsée d’un avion d’Air Transat car un des enfants toussait 

«Nous n’y avons pas pensé. Nous n’en avons pas entendu parler. Nous avons posé des questions et on nous a dit qu’un tel projet n’existait pas», a déclaré devant la presse le patron du comité d’organisation des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, Toshiro Muto.  

Les questions autour du maintien des Jeux d’été interviennent alors que d’autres manifestations sportives, comme des matchs de football, les rituels d’ouverture du tournoi de sumo de mars, entre autres, sont visées par des reports ou des annulations.  

Les organisateurs des JO, lesquels sont prévus du 24 juillet au 9 août, s’efforcent quant à eux de rassurer.  

«Notre principe de base est de mener les Jeux olympiques et paralympiques comme prévu. C’est notre postulat», a lancé le patron des JO.  

M. Muto a précisé que les organisateurs examineraient les moyens de répondre aux demandes du premier ministre Shinzo Abe d’annuler, de reporter les rassemblements ou d’en réduire l’ampleur pendant les deux semaines à venir, afin d’empêcher la propagation du nouveau coronavirus.  

«Nous prendrons nos décisions en étudiant chaque événement individuellement», a-t-il ajouté.  

Il a néanmoins affirmé que le relais de la flamme olympique qui doit commencer le 26 mars à Fukushima et traverser le pays ne serait pas annulé, admettant malgré tout que des ajustements seraient peut-être nécessaires.  

«Nous n’envisageons absolument pas de l’annuler. Mais nous allons penser la manière de l’organiser afin qu’il ne conduise pas à répandre le virus, en en réduisant l’échelle par exemple», a-t-il déclaré.  

Les Jeux olympiques doivent s’ouvrir le 24 juillet pour s’achever le 9 août, alors que le début des paralympiques est programmé le 25 août.