/misc
Navigation

Donald Trump et Covid-19: le président trouvera-t-il les bons mots?

Donald Trump et Covid-19: le président trouvera-t-il les bons mots?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de sa présidence, Donald Trump a souvent peiné à trouver les bons mots ou la bonne attitude lors d’événements malheureux. Ce soir, il devra rassurer ses concitoyens et leur montrer qu’il saura bien gérer la suite. 

La propagation du Covid-19 est importante et il est préférable pour les autorités de se préparer au pire scénario tout en évitant la panique. Jusqu’à maintenant, le président n’a pas démontré qu’il connaît bien le dossier et il semble plus inquiet pour son image que pour la sécurité de la population. Il n’est pas trop tard pour passer le bon message et assumer un leadership sain.  

Pourtant, depuis le début de la journée, le président ne semble s’intéresser qu’à la couverture médiatique et aux démocrates. Donald Trump s’acharne sur ses cibles de prédilection, MSNBC et CNN, alors que tous les médias de la planète accordent une grande importance à la couverture de ce qui pourrait devenir une pandémie.  

Lorsque les responsables américains de la santé publique affirment que ce n’est qu’une question de temps avant que les États-Unis ne soient touchés davantage, ce n’est pas du sensationnalisme, mais bien une réaction normale.   

D’ailleurs, le président néglige de mentionner que bien des élus du Congrès, républicains comme démocrates, considèrent que le gouvernement en fait trop peu actuellement. On parle de plus en plus d’ajouter de nouvelles sommes à l’enveloppe budgétaire consacrée à l’encadrement des opérations pour endiguer la crise.  

Lorsqu’il s’adressera à la population à 18 h, Donald Trump devra s’acquitter de son mandat avec doigté. En recourant aux meilleures données des scientifiques, il devra contribuer à informer les Américains tout en évitant la paranoïa. Il n'y a aucune place pour la désinformation. Bien sûr, on trouve beaucoup de gens inquiets des retombées économiques, mais on s’inquiète d’abord pour sa santé et celle de ses proches.   

L’empathie et la chaleur humaine ne sont pas deux traits qu’on associe fréquemment à l’actuel président. Souhaitons qu’il soit à la hauteur et qu’il sache éviter les petits combats de coqs qui n’apportent rien à une population inquiète. Le Dow Jones et la campagne électorale peuvent attendre ce soir, l’ego de Donald Trump aussi.