/finance
Navigation

La facture de la fuite de données chez Desjardins grimpe à 108 M$

La facture de la fuite de données chez Desjardins grimpe à 108 M$
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La fuite de données au Mouvement Desjardins a coûté l’an dernier 108 millions de dollars à la coopérative qui admet avoir déjà versé des sommes en lien avec des vols d’identité.  

• À lire aussi: Plus d’argent pour les membres

Mercredi, la coopérative financière a dressé le bilan de sa dernière année plutôt mouvementée. En septembre dernier, la direction chiffrait à 70 millions de dollars la facture reliée à la fuite de renseignements personnels. 

Depuis, elle a refait ses devoirs, notamment après avoir constaté en décembre que son ex-employé à l’origine de la fuite avait eu accès à un plus grand nombre de dossiers, soit 6,2 millions avec les détenteurs de cartes de crédit. 

Même s’ils ne sont pas touchés, Desjardins a aussi décidé d’élargir sa protection pour les clients de ses filiales d’assurances et de gestion de patrimoine. 

Pour arriver à cette nouvelle facture, la direction a revu à la baisse sa provision liée à la mise en place de la Protection Desjardins, qui est passée de 40 millions $ à 15 millions $. 

Toutefois, les sommes dépensées jusqu’à présent pour payer les frais juridiques ainsi que les ententes de protection pour cinq ans avec les firmes de crédit Equifax et TransUnion ont bondi à 93 millions $. 

Selon la direction, il ne devrait pas y avoir d’autres coûts supplémentaires au cours de l’année 2020. 

Coûts payés 

Lors de son point de presse, mercredi, la coopérative a confirmé avoir déjà versé des sommes à certains de ses membres victimes d’un vol d’identité. Elle refuse toutefois de fournir l’ensemble de ces coûts, soulignant qu’ils sont « négligeables », ainsi que le nombre de réclamations. 

« Avec notre service de Protection Desjardins, il y a des sommes qui ont été avancées », a répondu Guy Cormier, président et chef de la direction.  

« Nous avons eu beaucoup d’appels, notamment en raison des fuites de renseignements personnels ailleurs que chez Desjardins. Tous nos membres bénéficient de cette protection », rappelle-t-il.